Le Cymbalta, ca fera quoi, si je suis borderline?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Cymbalta, ca fera quoi, si je suis borderline?

Message  Nomamsla le Sam Mar 28 2009, 02:06

C'est juste une question
Le medecin m'a prescrit du Cymbalta>
Si je suis biploraire, ca pourrait me faire monter tres haut...
Et si je suis borderline, ca fera quoi?

Nomamsla
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cymbalta, ca fera quoi, si je suis borderline?

Message  Bouledouate le Sam Mar 28 2009, 11:58

le cymbalta est un antidépresseur stabilisateur d'humeur à effet énergisant d'après ce que ma psy m'a dit,j'en prend en étant borderline et c'est l'effet qu'il a sur moi mais c'est plutôt le type de questions à poser à un médecin.
Voilà mais sinon,peut être que d'autre membre en prennent,je ne sais pas.
avatar
Bouledouate
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 2306
Age : 34
Localisation : belgique
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cymbalta, ca fera quoi, si je suis borderline?

Message  sorsha79 le Jeu Juil 02 2009, 14:05

salut
moi j'ai pris du cymbalta, je suis diagnostiquée bipo 2 mais je suis convaincue d'être border (mon psy ne l'exclus pas)
les traitements peuvent être les mêmes, et être efficaces pour ces deux trouble! les effets sont variables d'un individu à un autres moi ça ne m'a pas du tout réussi! plus d'angoisses, idées suicidaires, apathie... mais PAS DE PANIQUE! je connais des gens qui en prennent et qui en sont très très satisfait. mon psy dit que ma réaction à ce produit est très rare!
avatar
sorsha79
Membre discret
Membre discret

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 38
Date d'inscription : 25/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cymbalta, ca fera quoi, si je suis borderline?

Message  calypso le Mer Juil 29 2009, 09:01

Bonjour,

Pour ma part, je suis sous Cymbalta 60 mg depuis 3 mois à peu près pour le traitement de mon état limite.
En fait, il s'agit d'un antidépresseur du domaine des SSRI (tu pourras trouver des infos à ce sujet sur le site de l'Aapel). Le psychiatre qui me prescrit ce traitement m'a expliqué qu'il n'existait pas de traitement propre à la prise en charge des états limites.
Comme je présentais un état très dépressif avec un sentiment de vide constant et beaucoup d'impulsivité, il m'a proposé Cymbalta ou un anti-psychotique.
J'ai refusé l'anti-psychotique, ça me faisait un peu peur donc je me suis calée sur Cymbalta. Disons que ça n'a pas pour vocation de tout régler mais ça agit déjà sur le coté dépressif.

Au tout début, j'ai eu de gros effets secondaires très gênants pendant à peu près 5 jours. Ensuite, ça a commencé à faire effet ; ça a super bien marché. Je ne faisais plus de crises, j'étais bien et sereine. Seul hic pour moi, c'est que je n'avais plus de libido, plus de personnalité, je n'arrivais plus à écrire (alors que c'est ma passion)... Mais bon, j'allais mieux et j'avais l'impression de revenir d'un long voyage épuisant et qu'enfin, je pouvais me reposer.
Aujourd'hui, c'est un peu revenu à la normale. J'ai récupéré ma libido, mes activités, le sentiment de vide revient, j'ai de nouveau des difficultés au quotidien mais ça reste pour l'instant gérable. Je ne fais plus de grosses crises et je ne remets plus en question toute ma vie comme je le faisais avant.
En fait, ma psy m'a expliqué que les médicaments n'étaient pas là pour enlever ma personnalité mais m'aidaient davantage à gérer les moments difficiles. Par exemple, mes idées noires ou angoisses sont toujours là mais durent moins longtemps. C'est déjà ça !

Quelque part, je trouve que c'est pas si mal car je garde quand même ma personnalité (et finalement, je me suis rendue compte que j'y tenais), je ne suis pas devenue un légume ou un robot, je continue à être moi (avec mes joies et mes peines) mais ça reste gérable et je souffre beaucoup moins.

Bref j'ai beaucoup parlé mais pour résumer, Cymbalta est destiné à la dépression donc ne règle pas le trouble d'état limite. Cependant, il est un des outils pour mettre un peu le trouble de côté pour s'apaiser un peu.
Autre chose, chaque personne réagit différemment. Cela dit, on voit bien que pour moi, il y a eu plusieurs phases (effets secondaires - mode robot tout va bien - restabilisation aujourd'hui) donc ça vaut aussi peut-être le coup de patienter pour voir les vrais effets du traitement.
Bien entendu, la thérapie n'est pas à mettre de côté, elle est même indispensable !

Bonne chance à toi,
avatar
calypso
Nouveau
Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 34
Date d'inscription : 27/07/2009

http://des--ordres.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cymbalta, ca fera quoi, si je suis borderline?

Message  LEIDEN le Dim Avr 25 2010, 08:25

bonjour, j'ai été traitée sous AD du meme type que cymbalta, et j'ai connu des effets secondaires du meme type que la derniére personne.
Bcp de vertiges, nausées, le premier jour, j'avias pourtant une sensation de bien etre je n'étais plsu en manque..seulement cet état a duré une semùaine, ensuite j'ai commencé à avoir de l'insomnie la nuit et de la somnolence le jour, puis je redevenais en manque ( pour info je suis anorexique boulimique) et cela me poussais à criser, bien plus qu'auparavent..puis ensuite j'ai vu mes émotions émousées, partir, etre voilées, je ne resseentais plus rien je ne pleurais plus je ne riais plus ,je n'étais plus que l'ombre de moi meme.
Plus d"envies, plus d'idées, plus rien j'étais comme éteinte.
On m'a mise sous régulateur d'humeur ( on m'a crue bipo pdt longtemps) depakote, et bien ce fut encore pire! celui ci à renforcé les effets des ad;;

j'ai dc arrété tous ces médocs, petit à petit, car evidement le sevrage fut trés dur, à nouveau les sensations de vertiges et malaises que j'avis ressentis.
J'ai mis 6 mois à les arétés, car j'ai eu de fortes doses.

A Présent je n'ai plus que des anxiolytiques et des hypnotiques pour m'aider à dormir ou me calmer lors de crises de nerfs incontrolables, et je me sens mieux, je me suis retrouvée MOI, j'ai retrouvé mes émotiosn certes c'est pas facile tous les jours car j'ai parfois envie de me suicider je fais meme ce que l'on appelle des TS, assez fréquenment..mais je préfére resentir un vide à l'intérieur de moi meme plutot que rien du tout.

vous avez testé d'autres familles d'AD, vous pensez que cela ferait le meme efffet?
avatar
LEIDEN
Membre discret
Membre discret

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/04/2010

http://oleideno.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cymbalta, ca fera quoi, si je suis borderline?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum