question sur la thérapie......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question sur la thérapie......

Message  sunshine46 le Mer Sep 14 2011, 21:44

Bonjour, j'avoue que le sujet me titille car malgré des conseils multipliés.....je ne veux pas vraiment, voir un thérapeute...je commence des suivis sur plusieurs séances ça travaille bien....mais j'ai tendance aussi à m'accrocher à mon identité, ce qui fait moi, pourquoi serais je instable....je bouge beaucoup c vrai........je ne fais de mal a personne.......j essaie.....sauf à moi même........peut être que mes enfants auraient eu besoin de plus de stabilité mais ils sont habitués......géographique j'entends, et logement... ce sont des enfants vifs, autonomes,....bref pourquoi soigner ce qui fait mon être, ma blessure...elle appartient aussi à la lignée de mes enfants........et elle est créatrice .....malgré la souffrance........ou grace à la souffrance....qu elle est cette norme à laquelle on doit se plier sans arret .....est ce pour cela que l'on se fait soigner.....non c pour être mieux c vrai......je ne me connais que comme ça ....je m'apercois et j'entends dans les réactions de mes proches un regard sur moi que je ne peux pas éviter : instable, .........et y a rien à me dire..........ceux qui me connaissent le savent bien......et sont inquiets pour moi parfois je crois.......je peux me mettre dans des situations "difficiles" on va dire.......mais la vie c ça sinon t pas en vie.......je suis pas trop fan du train train quotidien j'ai besoin de repères mais je suis surtout un peu "éparpillée" et moi ca me va c'est comme ca tant que j'arrive à gérer...bon dés fois je galère qd m^, au boulot ou ....alors on me le "reproche"....et je ne le prends pas forcément bien....j'ai "éclaté" plusieurs fois au boulot.....j'ai envie qu'on me foute la paix, tant que je ne fais pas souffrir autour de moi (enfin la c raté hein....) en fait ce qui ressort aussi c est que je ne parle pas......beaucoup de ça.......mais dans les yeux de mes enfants j'aime voir la lueur qui brillent, de nos rires de fous................alors voir quelqu'un et déballer.......ouaiiiissss booofff fais chier quoi..........je sais que parfois on a pas le choix, automutilation, ts, et c l'hospit....je sais aussi que ca peut éclairer des zones d'ombre........vais je mieux avancer pour autant.......mon introspection me permet d'y voir clair aussi......euh enfin presque!!!lol bien voila un peu ce qui revient souvent dans ma tete....ceci dit je connais la souffrance intérieure, a en être pliée en 2, pb affectif propablement..........et "consommer" pour calmer.....bon ben on est nombreux comme ca non...........et c pas forcément les + chiants....lol.......tant que t'arrive à tenir la route....socialement, familialement........bien sur tout est subjectif......et relatif.... mdr NON ?
avatar
sunshine46
Membre régulier
Membre régulier

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 51
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  Fiona le Jeu Oct 13 2011, 19:54

Bien sur !

On a tous notre vision personnelle ... J'ai consommé longtemps pour oublier , pour camoufler, pour ne pas me sentir souffrir ... mais un jour ça m'a quand même péter au visage ! Et là j'ai eu mon lot de regrets, de rendez-vous manqués ...
avatar
Fiona
Ange gardien

Féminin
Nombre de messages : 13286
Age : 55
Localisation : Basses-Laurentides, Québec, Canada
Date d'inscription : 14/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  Invité le Sam Oct 15 2011, 22:21

Pareil.. J'ai enfui, enfui, enfui et enfui, jusqu'au pétage de plomb. Alors, que recherches-tu vraiment, lorsque tu entames des thérapies ? Si tu pars perdante, qu'est ce que tu risques ?
Au jour d'aujourd'hui es-tu prête à changer, à ramer, à pleurer, à hurler, à rire, à souffrir, à te poser des questions sur toi-même ? Dis, es-tu prête ? Parce que, ce qui t'attends c'est le plus difficile, une thérapie, c'est pas de la gnognotte, tu taffes, sur Toi et émotionnellement c'est douloureux. Tu pourras changer de psys, autant que Tu veux, tu te fais souffrir, tu recules, tu ré-avance, pourquoi ? Y a pas de psys miracle, les changements se feront avec le temps, et Un jour, tu me remercieras, écoutes-toi, veux-tu vivre toujours de la sorte, ou es-tu prête à faire des sacrifices ? Bonne réflexion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

mon expérience pratique concernant la TDC

Message  ISIS le Ven Jan 13 2012, 16:30

hello où en es-tu ? je suis d'accord avec oxygene, par contre, il est vrai que ça va mieux avec les psychothérapeuthes spécialisés pour ma part :
- la premiere, c'était une psychologue/psychothérapeuthe victimologue que m'avait envoyé voir mon médecin généraliste car je me plaignais d'hyperesthésie (etre hypersensible aux sons, lumieres, toucher...).
il a finit par me dire que j'étais anxieuse, mais là, on parlait d'asthme mais j'ai un état anxieux généralisé, apparemment (vu que pleins de médecins m'en font la remarque)

j'ai eu droit à des séances gratuites car je suis au minima sociaux. je ne les ai pas encore toutes épuisées mais je voulais faire une pause, réfléchir sur quoi je devais travailler (définir un nouveau "theme" et j'ai eu d'autres choses à régler. et puis le travail a continué même hors cabinet, des choses qui me revenaient, des liens qui se faisaient.
ce que j'ai bien aimé chez elle, c'est qu'elle me croyait plus facilement que d'autres (bien qu'à la fin, ils finissent tous par me croire) et que la séance durait 1h, ce qui est très important pour moi car j'ai beaucoup de mal des fois à me confier (je tourne autour du pot, je fais mon histrionique) et que j'ai beaucoup à dire (selon eux, c a d qu'ils ont dit que j'avais bcp de problèmes). et elle faisait pas peur, lol.
- le deuxième, un psychanalyste qui dit pouvoir soigner le TPL et il a réussit à me donner une sorte de prise de conscience en 15 min sur une chose (je sais que ça contredit un peu ce que j'ai dit plus haut, mais celui-là, je l'ai vu apres ma thérapie avec la psychologue et ce n'étaient pas les mêmes circonstances, ni la même méthode).
lui m'a tout de suite demandé ce qui me faisait souffrir et m'a laissé parler (j'ai bcp parlé et vite car on avait que 15 minutes), des fois, il disait une petite phrase, à un moment, il m'a arrêté et a répété un truc que j'avais dit en mettant l'accent dessus...
mais il est trop cher pour moi, alors je n'y suis pas retournée. peut-être que j''y retournerai quand j'aurais retrouvé un travail.

ce que j'ai remarqué, c'est que les 2 étaient très expressifs et se ressemblaient un peu physiquement. de plus, c'étaient les plus moches de mes thérapeuthes, je me demande beaucoup si ça n'a pas aidé dans mon travail.

avant ça, j'ai connu ceux qui font comme si je n'avais aucun problème (ça me bloquait), certains qui faisaient expres de baîller (c'est une méthode pour incarner l'hostilité de la société à ce que j'ai lu apres), ou une qui disait qu'il fallait oublier à chaque fois que je réussissais à lui parler de qqch que ce soit important ou pas.
y'avait aussi celle qui avait l'air dépressive et antipathique... sans parler des fumeurs, je suis tellement concentrée sur l'odeur que j'arrive à rien.
ma psychologue était dans le juste milieu, en qq sorte.

j'ai meme réussi à convaincre une fille de retourner voir un psy avec la méthode du psychanalyste et en lui parlant de mon expérience. et c'est apres qu'elle m'a plus ou moins dit que c'est ce qu'elle voulait (je ne savais pas en fait qu'elle avait déjà vu des psy) mais qu'il manquait un nouveau déclic et que je crois que ça lui avait fait du bien de parler avec moi, cette fois-là. on avait le meme problème toutes les 2. de ne pas trop se plaindre (tout en se plaignant) car on a pas mal de monde à charge, qu'on nous en demandait trop, p-e...
mais le vernis craquait toujours...

sinon, sunshine, je me suis bcp reconnue dans ce que tu as dit sur ce post et moi aussi, on me dit instable (dans le boulot, surtout).
j'ai aussi eu des proches ni très aidants, ni très fiables. dont une qui est un peu comme ta mère comme tu la décris rapidement sur un autre topic.


Dernière édition par ISIS le Sam Avr 21 2012, 20:09, édité 1 fois

ISIS
Membre passionné
Membre passionné

Féminin
Nombre de messages : 547
Age : 39
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  sunshine46 le Ven Jan 13 2012, 18:04

Bonjour Isis, bonjour à tous, cela fait longtemps que je ne suis pas venue sur ce forum. La situation a évolué depuis, pas forcément en bien d'ailleurs. Je ne suit toujours pas de thérapie, bien que j'ai vu une psychologue à l'époque ou j'ai pété les plombs. Plusieurs séances. Rien depuis. Je ne sais plus trés bien, je n'ai pas relu mes posts, ou j'en étais quand j'ai arrété de poster. Autre chose est intervenu dans ma vie, une "nouvelle" assez perturbante pour moi, je ne sais si je vous en fait part car on va être hors sujet....pas dans le borderline en tout cas, ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas des petits soucis de ce coté là.....

j'ai du magnétisme++, et autre sensibilité aussi, non ne rigolez pas car c'est pas drole, vous savez, et je suis pas embarquée par des gourous, non non...la période ou j'ai vécu la dislocation de mon cerveau, ou je suis venue vers vous, j'ai ressenti tout un tas de symptomes trés bizarre, dans mon "état" incompréhensible, je me suis accrochée à ma lucidité, en me disant que quand mm je ne pouvais pas être psychotique. J'ai quand même une vie à peu prés normale ect...malgré beaucoup de souffrance c vrai. Or j'ai vécu ce qu'on appelle un EMC etat modifié de conscience assez puissant....les expériences de mort imminente font partie des emc, les emc "sauvages" cad spontané concernent assez souvent des gens maltraités dans la petite enfance, qui ont dissocié leur conscience pour s'échapper du réel de leur souffrance et qui on développé ces états....bref je ne vais pas rentrer dans les détails peut être certains parmi vous ici ont ils vécu des choses de ce style ou savent de quoi je parle. Je ne peux développer plus avant. Pour le magnétisme, j'ai fait un test tout simple, bien longtemps aprés tellement j'étais perturbée : je prends un citron dans mes mains, ou une mandarine, je le garde un peu en main, plusieurs fois fois par jours, le résultat: un citron et une mandarine momifié dur comme du bois, j'ai stoppé les bactéries de pourrissement avec mes mains. voila.
Premier constat. Deuxième constat, aprés étude un peu sérieuse des choses, ces emc sont dangereux pour des personnes fragiles comme moi. Troisième chose, je suis en arret depuis hier, j'étais en arrêt la semaine dernière, 20 de tension, je suis descendue à 43 kg, je suis vidée et dépressive, reprise des anxiolytique et anti dépresseur depuis hier. Mon mari est parti, démission séche, me laissant tout à gérer, déménagement de la maison, tout quoi (vis commune de 12 ans avec 2 enfants) je suis endettée, en appart avec ma fille depuis 3 mois et j'ai de sérieux problèmes dans mon taf, établissement maltraitant envers les personnes handicapées, on m'a laissée seule au sein d'une équipe de gens habitués a fonctionner dans la maltraitance, et, sans hiérarchie, ce qui n'était pas mon job prévu à la base, on m'a donc laissé responsable du travail de cett équipe, et du changement pour aller vers du mieux Je me suis battue, j'ai subi agressivité et reflexions, impossible de les faire aller dans le bon sens, elle s'en foutait de moi. Arrivée d'un cadre, et aujourd'hui ma responsabilité est pointé, bien sur j'ai perdu pied, état de santé, difficultés ++, enfin bon comment vous dire je ne vais pas intervenir trop sur ce forum, je voudrais pas mettre la poisse aux gens. C'est la plus grande épreuve de ma vie je crois, mais je m'en sortirais, au bout du chemin 4 planches, c'est la même chose pour tout le monde alors m'en fous mais la je suis trés trés angoissée par tout ce qui m'arrive. c'est pour ca quej'imagine que je vais surement pas tarder à crever, au point ou j'en suis. Excusez moi, c'est pas trés positif tout ca, voila de mes nouvelles vite fait, et devinez quoi........je DOIS FAIRE UNE THERAPIE, discours du médecin chaque fois qu'il me voit.....ah oui aussi j'ai pris contact avec l'avas, assoc vict abus sex. car dans mes évolutions récentes, une chose m'est apparue, incontournable, toute les pièces du puzzle sont la mais je le refuse, pourtant j'ai des soucis avec mon corp et la sexualité...j'ai été élevé durant 3 ans avec un homme qui voulait faire déshaliller ma mère quand elle en avait 14, son beau père, un salaud quoi, et j'ai des images perturbantes en moi, et......bref ect ect ect. Bon ben voila. Sinon a part ca je vais bien lol, mon meilleur ami est l'ordinateur (enfin j'ai qd même des potes, certains sont loin de moi) je reste enfermée chez moi, attendant d'aller mieux pour affronter le dernier combat : les soucis avec mon taf. Une fois ceci fait....j'irais surement mieux, j'y crois, je m'accroche.....et alosr j'aurai l'age d'avoir un bon vieux cancer vu que je fume comme un pompier avec tout ces problèmes....bons allez ca suffit, ceci dit cette étape ou je viens de souffrir comme une malade a mis en limière des choses (haine et amour trop proche, massacre de mon hyper sensibilité parce que je refuse mes limites, donc je fais de l'auto thérapie quoi...) Ca y est j'arrête, je suis toujours aussi bavarde par contre. Bisous à tous et bon courage surtout à tout ceux qui s'accrochent du bout des ongles à la vie, à tout ceux qui souffrent parmi vous, on a le droit d'être ce qu'on est merde. Ceci dit dans ma tête, y avais bien que du blanc ou du noir, j'en prend vraiment conscience, vais essayer d'y mettre du gris mais c'est ancré profond, alors on va y aller cool et se soigner pour l'instant

Amitiés à tous calin calin byebye
avatar
sunshine46
Membre régulier
Membre régulier

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 51
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  ISIS le Ven Jan 13 2012, 18:19

hello as-tu lu mon post ?
oxygene : (J'étais fichue si je disais oui, fichue si je disais non)
pourquoi ce message ?

ISIS
Membre passionné
Membre passionné

Féminin
Nombre de messages : 547
Age : 39
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  sunshine46 le Ven Jan 13 2012, 18:23

eur, re....est ce a moi que tu t'adresses isis ?? je viens de te répondre en privé, bon je vous dis a bientot bizzz à tous
avatar
sunshine46
Membre régulier
Membre régulier

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 51
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  sunshine46 le Ven Jan 13 2012, 18:26

Petite précision ,j'ai toujours le meme avis sur la thérapie mais bon plutot que mettre des gens en danger autour de moi par mes comportements, je choisis la thérapie, pour l'instant je suis encore sur le fil, .....la limite quoi, .... byebye
avatar
sunshine46
Membre régulier
Membre régulier

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 51
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  sunshine46 le Ven Jan 13 2012, 18:42

Attends je crois que je capte.....oui bien sur j'ai lu ton post et justement ta description des thérapeutes......on devrait en faire une bd......ben oui, y en a des bons ceci dit c sur, mais t as interet a bien savoir ce qu'il te faut en fonction de tes problèmes spécifiques, comme je te le disais, moi par ex l'écoute et le bla bla c pas mon truc, ca m'aidera pas car je sais que je peux me ballader comme je veux dedans....alosr!!!! Comportement, et en ayant une volonté sincère d'aller mieux,....moi il me faudrait le style thérapie brève cooool oui je pense bien sur que les thérapies aide aux prises de conscience et font avancer et il faut en faire, quand il y a besoin, excuse moi aussi pour mon mp c vrai que tu travailles pas. Suis un peu speed....tu sais c vrai qu'en plus bosser dans un secteur parallèle (en lien avec psycho, psychia, psycha), avoir vu ma mère comme je l'ai vu, ect ....ca me facilite pas les choses. Mais pourtant des gens m'ont aidé, des psychologues essentiellement, quand t'a vraiment trop mal et que t es a 2 doigts de "basculer" un thérapeuthe s'impose pour dire la souffrance.....bon c mieux de la dire avant d en arriver à trop souffrir je l'admets......mais en fait je leur fait pas confiance je crois dans le temps. et j'ai pas envie d un défilé de psymachin en tout genre. mais attention, c est ma position personnelle, il est évident que selon les cas il est impératif de voir un thérapeuthe. D'ailleurs parfois on a pas le choix, quand on est hospitalisé, y a des infirmiers psy ect ect j'ai une petit dent contre les psychiatres toutefois il faut bien l'avouer......
avatar
sunshine46
Membre régulier
Membre régulier

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 51
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  sunshine46 le Ven Jan 13 2012, 18:48

Pour Oxygène, je sais que tu as raison....je le sais. je suis a 2 doigts de fanchir le pas malgré tout , la, j'y suis presque, .....je vais revenir sur le forum, pour te dire la suite. c vrai que j'ai pété un cable récemment, et que je change, forcément, mais que pour continuer dans le bon sens je vais avoir besoin d'aide. c le plus dur accepter pour moi j'ai l'impression. mais comme j'ai franchi pas mal de chose récemment..... ca pourra pas etre que mieux.
avatar
sunshine46
Membre régulier
Membre régulier

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 51
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  ISIS le Ven Jan 20 2012, 02:47

hello ça m'est revenu en tête hier : qqn de ce forum m'avait dit aussi qu'il consultait un psychiatre qui s'y connaît dans le tpl. ce n'est pas qqn qui vient souvent ici mais je peux p-e lui demander d'écrire un post un peu plus détaillé sur son expérience.

et en lisant des écrits sur la Thérapie Comportementale Dialectique (TCD ou DBT) , je trouve qu'il y a pas mal de ressemblances avec ce que faisait ma psy victimologue qui d'ailleurs avait l'air très branché spirituel (j'ai d'ailleurs lu que la TCD était en partie inspirée du bouddhisme).
cet état de fait m'a d'abord fait me poser pas mal de questions sur elle (elle est branchée pleins de choses, lol) puis il s'est passé qqch très récemment qui m'a fait réfléchir. elle m'a téléphoné hier, suite à une demande de renseignements de ma part puis malentendu.
je me suis dit hier qu'en fait, j'ai eu le sentiment que c'était une des psy qui m'a le mieux comprise ou qui s'y est le mieux pris avec moi avec p-e la psychiatre thérapeute que j'avais vu quand j'étais plus jeune à mon premier cmp (et ma premiere assistante sociale qd j'étais au collège). elle a été très gentille avec moi comme d'hab (comme mon généraliste qui m'avait envoyée là-bas, je crois qu'ils font partie d'une association pour le droit aux soins pour les personnes défavorisées).

sunshine : les psychologues font des thérapies "brèves" à ce que j'en sais (pas d'analyse). par contre, on ne guérit pas le tpl avec une thérapie "brève" dans mon langage, c a d qu'à ce que j'ai compris en lisant et aussi de par mon expérience et mes pensées à mon propos (mais je suis toujours plus ou moins maltraitée sans rentrer dans les détails), la thérapie "brève" sera plus longue que d'autres thérapies brèves pour d'autres problèmes.
par contre, une pause est possible si le patient est dans un état stable ce qui apparemment était plus ou moins mon cas (je suis suicidaire mais pas de la façon habituelle des border si on peut dire et sans rentrer trop dans les détails).
d'après ce que j'ai compris, on doit réapprendre un certain nombre de choses.
et qu'appelles-tu thérapie brève ? il me semble qu'on m'avait parlé de 6 mois à raison d'une ou 2 séances par semaine puis de plus en plus espacées.

le psychiatre est nécessaire dans le cadre du diagnostic du TDA (une certaine proportion de border sont aussi atteints de ce trouble et ce trouble peut ralentir une autre thérapie, je te conseille d'ailleurs de te renseigner sur ce trouble). un psychiatre peut aussi monter un dossier MDPH et prescrire des médicaments (des fois, ça aide).
un psychiatre peut aussi te réorienter. j'ai aussi connu un bon neurologue (sauf que les consultations de 30 min ne me réussissaient pas trop car trop courtes).

"t as interet a bien savoir ce qu'il te faut en fonction de tes problèmes spécifiques"
oui, j'ai le même pb que toi.
c'est pour ça qu'on essaie d'aider en posant des questions, comme le ferait un médecin. je crois que c'est surtout bien indiqué envers les personnes comme nous qui avons tendance à tourner autour du pot, à beaucoup parler et à penser à pleins de choses à la fois et être anxieux.
pour ma part, c'est mon généraliste qui m'a vue qui a conclu je ne sais comment que j'avais été victime de qqch car comme je l'avais écrit, je ne lui ai jamais parlé de mes problèmes perso et c'est donc "grâce" au TDA et/ou l'épilepsie ou l'asthme que je suis allée après voir la psy.
et aussi qq remarques très subtiles par ci par là de personnes bien intentionnées, ou des comportements irrespectueux/malhonnêtes d'autres...

"le bla bla c pas mon truc, ca m'aidera pas car je sais que je peux me ballader comme je veux dedans"
p-e que qqn de qualifié saura faire que tu ne te ballades pas dedans ;)
un thérapeute ne travaille pas qu'avec des mots (je l'ai écrit plus haut) ;)

moi aussi, j'ai contacté une assoc pr les victimes de viol et j'y ai trouvé une très bonne écoute (une psychiatre victimologue il me semble).
et ce dont tu parles : emc, magnétisme, c'est ce dont parlait aussi une fille qui dit avoir été violée de mon entourage et qui a aussi dit que j'en faisais (et pas qu'elle mais perso, si j'en ai, c'est moyen, en fait, j'ai le don de casser faire bugguer les choses à distance, m'a t-on dit).
pour les emc, ce ne serait pas plutôt de la dépersonnalisation que tu subis ?



ah sinon, en relisant tes posts, (j'avais un peu de mal au début), je me reconnais vachement en toi en fait, je crois que tu es la personne qui me ressemble le plus dans ce forum à ce jour et pour autant que j'en ai lu. je te souhaite de trouver la thérapeute qui te correspondra et que les choses s'arrangent pour toi dans ta vie. j'espère que tu reviendras bientôt donner de tes nouvelles

pour ma part, j'ai choisi de faire traiter mon supposé TDA avant mon TPL supposé car j'ai besoin de retrouver du travail et que mon psychiatre TDA et moi-même pensons que c'est plus mon sTDA que mon sTPL qui fait que j'ai du mal à garder un emploi et que j'ai plus de traits/comportements TDA (95%) que de TPL (60% environ). et puis j'ai aussi fait une thérapie brève pour la maltraitance subie et vécu déjà comme je l'ai dit (avant qu'on me dise que j'étais très probablement atteinte du TDA).

ISIS
Membre passionné
Membre passionné

Féminin
Nombre de messages : 547
Age : 39
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  Invité le Ven Jan 20 2012, 09:51

ISIS a écrit:

sunshine : les psychologues font des thérapies "brèves" à ce que j'en sais (pas d'analyse)
c'est faux
les psychologues "font" aussi des analyses qui peuvent s'étendre sur plusieurs années









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  sunshine46 le Ven Jan 20 2012, 11:17

Bonjour Allantvers, bonjour Isis, bonjour à tous, bah suis verte vient d'écrire un mess mais tout perdu...tant pis. Je recommence pas.
Simplement pour dire que je te remercie Isis, de ton aide et de tes arguments. Et que je te souhaite du courage, pour te remettre, pour trouver et garder un travail.
Allantvers, oui, les psychologues "font" des analyses longues..
Aprés m'être informé, ce qui m'avait frappé, c'est que la "vision du monde", et les comportements mis en place, que l'on retrouve chez les borders, ou autres, peuvent mettre en échec les thérapies, ou "l'adhésion" à une thérapie. Cela ressemble beaucoup à ce que je vis, ce que je suis, ce que je ressens face à la "thérapie".
Encore une fois, je ne sais pas si je suis border, et j'ai pas envie de le savoir, j'ai des troubles qui s'apparentent ca c'est sur. L'important étant d'avancer, de trouver des solutions pour aller mieux, pour vivre mieux, et encore une fois ne pas trop faire souffrir ou inquiéter son entourage...c'est la limite que je repère. quand je sens que vraiment je suis partie en "live", quand j'arrive dans ma lucidité à voir l'impact sur ceux que j'aime, ca c'est un de mes plus grands leviers pour aller vers...(.n'est ce pas Allantvers ^^?).
ce que je retiens des emc, c'est qu'un traumat dans la petite enfance peut faire que l'enfant dissocie sa conscience pour échapper à un vécu trop douloureux...

Je vous envoie toute mon amitié, à Fiona, Allantvers et tout les autres. Vous dis à trés bientôt,
avatar
sunshine46
Membre régulier
Membre régulier

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 51
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  ISIS le Ven Jan 20 2012, 15:43

je n'ai pas trouvé la même définition que toi, ne voulais-tu pas plutôt parler d'une psychothérapie ?
http://www.choisir-son-psy.com/pres_psychotherapie.php

ISIS
Membre passionné
Membre passionné

Féminin
Nombre de messages : 547
Age : 39
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  Invité le Ven Jan 20 2012, 16:00

j'ai dans mon entourage très proche, pour ne citer que cet exemple, un couple dont l'un est psychiatre et l'autre psychologue
du temps de leur activité, on pouvait suivre chez eux une psychanalyse ou une psychothérapie, au choix

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  ISIS le Sam Jan 21 2012, 00:16

parce qu'ils étaient très probablement psychothérapeute et psychanalyste en même temps. une "formation" ou spécialisation n'empêche pas l'autre mais je parlais des psychothérapeutes ou psychanalystes qui n'ont qu'une casquette.

ISIS
Membre passionné
Membre passionné

Féminin
Nombre de messages : 547
Age : 39
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la thérapie......

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum