A 30 ans je me rends compte que je suis peut-être bordeline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A 30 ans je me rends compte que je suis peut-être bordeline

Message  Nikita le Dim Aoû 07 2011, 17:53

Bonjour à tous,

ça fait plusieurs jours que je me rends sur ce site (je suis tombée dessus vraiment par hasard).
Je vous explique ma situation, j'ai eu une enfance assez compliqué avec des parents instables (d'ailleurs mon entourage me considère comme une femme forte qui a toujours réussi à s'en sortir malgré mon lourd passé) je me suis toujours sentie plus émotive que les autres (mais j'ai une grande capacité de dissimulation). Au fond de moi, je cache un grand mal-être qui m'empêche de plus en plus d'évoluer, aucune envie, j'ai l'impression que tout le monde est fourbe, que je ne peux faire confiance en personne, que je ne serais jamais heureuse, que je suis moche, méchante, que je ne mérite rien, que le bonheur c'est pour les autres et pas pour moi. Mais je passe par des phases totalement opposées du jour au lendemain, je vais m'en sortir, plein de rêves, tout le monde est cool, j'accorde ma confiance en n'importe qui, je serai enfin être heureuse et je vais me battre pour... C'est assez déstabilisant pour moi et mon entourage proche qui a beaucoup de mal à me comprendre. J'ai toujours réussie à vivre avec ces changements d'humeur et essayer de montrer le meilleur de moi même aux autres, mais là en l'espace de six mois, j'ai réussi à tout perdre, mon travail (je psychote tellement sur les gens que je suis partie) et mon homme (qui ne me comprenait plus du tout et ne supportait plus mes crises) j'ai perdu pas mal d'amis aussi... Je me retrouve vraiment dans une impasse, j'ai perdu beaucoup de poids 6 kg en 1 mois 1/2 et je ne suis déjà pas bien grosse... Je me sens dans l'impossibilité de rechercher du travail dans mon état et c'est un cercle vicieux qui m'attire vers le bas. Je vous avoue aussi que pour oublier, j'ai tendance à abuser de substances illicites... (je l'ai toujours fait d'ailleurs) ça fait longtemps que je sais que je dois aller consulter (mon généraliste et mon entourage me le conseille vivement) Je ne sais plus quoi faire, je suis une grande dissimulatrice, j'ai même peur de cacher la vérité à un psy si j'y vais... Je suis vraiment au plus bas, si vous avez des conseils ils seront les bienvenue. Je pense être en crise en ce moment donc très sensible et très déstabilisée, donc désolée si vous ne comprenez pas tout ce que j'ai écrit...
Merci en tout cas de m'avoir lu!

Nikita
Nouveau
Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 35
Date d'inscription : 07/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A 30 ans je me rends compte que je suis peut-être bordeline

Message  alizarine le Dim Aoû 07 2011, 18:59

bienvenue

Nikita,
Tout ce que tu dis est clair.
J’ai 36 ans et je ne suis pas diagnostiquée mais entre l’enfance difficile, l’automutilation, le « no limit », la boulimie et les humeurs changeantes… On en passe  je m’y retrouve aussi.
J’ai trouvé ce site grâce à une amie qui elle avait été diagnostiquée.
Tu y trouveras toujours de l’écoute, de l’aide, des info précieuses, tu pourras être toi-même, personne ne te jugera, donc n’hésite pas à hurler toute ta rage ou ta tristesse ou même ta joie ! Comme tu le sens suivant tes humeurs, tu n’as rien à dissimuler ici ! Tu es libre.
Pour le travail j’en suis au même point que toi et pour l’instant je ne cherche plus. Je cherche déjà à m’occuper de moi et voir comment je peux gérer mieux mes émotions pour ne plus être obligée de partir ou de m’autodétruire (parce que je ne supporte pas les gens qui s’enfoncent les uns les autres, les mentalités minables, la fourberie comme tu dis et moi aussi je deviens parfois complètement parano donc je finis toujours par me barrer pour une raison ou une autres ) Bref, déjà est-ce que tu peux t’en sortir financièrement sans taf pour le moment ? Tu touches quelque chose ?
Si oui ça te permet déjà de te poser et de faire le point. Donc essaie effectivement d’en parler à ton médecin qui te dirigerait peut être vers un psy compétent. Epluche un peu le forum, pour mieux cerner le trouble et leur expliquer pourquoi tu penses être border sans leur parler directement de toi. C’est peut être plus facile en généralisant sans utiliser d’expériences trop personnelles au début. (Je sais pas si c’est très clair et pourtant j’ai toute ma tête aujourd’hui, enfin je crois ;)) Bref je pense que de toutes façons si tu vas voir quelqu’un de compétent tu seras en confiance et tu ne ressentiras probablement plus ce besoin de dissimuler petit à petit. Faut y aller, faut essayer, ça peut que te faire du bien.
Qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ? T’as des amis à qui parler ? Essaie de cultiver ce que tu sais avoir de positif, essaie de t’occuper, lire écrire, peindre, balades, voir des amis, n’importe quoi pour essayer d’éviter les fameuses substances illicites qui sont un mécanisme de défense trop pernicieux, surtout si t’as déjà perdu pas mal de poids. Mais je sais que c’est facile à dire et loin d’être aussi facile à faire.
Courage et essaie de prendre soin de toi,
avatar
alizarine
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 42
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  Nikita le Dim Aoû 07 2011, 19:44

Merci beaucoup pour ta réponse alizarine :)
Par rapport à mon ancien travail, j'ai réussi à négocier une rupture conventionnelle, donc fort heureusement pour moi, je touche quelque chose... Mais je pense que le fait de ne pas travailler m'attire encore plus dans la déprime, à contrario je sais que je n'ai pas la force de me vendre en ce moment... C'est horrible ce cercle vicieux!
De plus, j'ai la chance aussi d'être entouré d'amis qui voudraient faire beaucoup pou moi, mais le problème c'est que j'ai tendance à m'isoler quand je vais mal (aussi quand je vais bien remarque :-/ ). Je leurs ment, et leur dit que tout va bien, que je cherche du boulot mais s'en ce moment le taff c'est mort! J'ai trop de fierté pour montrer mes faiblesses...
Mon seul échapatoir est la danse (que pratique depuis 3 ans) mais ayant trop maigris je me sens trop faible pour pouvoir pratiquer...
C'est horrible, j'ai l'impression d'être un boulet qui ne fait que se plaindre lorsque je relis ce que je viens d'écrire...
Mais bon tu me dis de tout lâcher donc je lâche tout ;)
J'ai beaucoup parcouru ce site je me reconnais sur tous les points, ce qui me réconforte c'est que si je suis réellement borderline, ça explique pas mal de chose et surtout que je ne suis pas FOLLE, car j'ai toujours cru l'être à cause de ma différence avec les autres...
Je compte appeler mon médecin demain, faut pas que je reste comme ça, c'est trop pesant là :(

Nikita
Nouveau
Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 35
Date d'inscription : 07/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A 30 ans je me rends compte que je suis peut-être bordeline

Message  Skarabee le Dim Aoû 07 2011, 22:36

Bonsoir et bienvenue à toi.
J'ai lu tes posts, et j'me retrouve beaucoup dans les comportements que tu décris.
Au plaisir d'échanger avec toi ; )
avatar
Skarabee
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 454
Age : 35
Localisation : En vadrouille, court après sa muse!
Date d'inscription : 29/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A 30 ans je me rends compte que je suis peut-être bordeline

Message  alizarine le Dim Aoû 07 2011, 23:09

T'es pas du tout un boulet Nikita
C'est cool que tu puisses voir venir financièrement déjà c'est peut être un peu terre à terre mais malheureusement c'est important.
Bref oui je comprends ce cercle vicieux, je suis allée à un entretien il y a un mois c'était vraiment rigolo au point que l'employeur m'a dit "oh mais je ne veux pas vous forcer..." Morte de rire. Enfin ça m'a fait réfléchir, c'était un poste commercial et ça me correspond pas du tout. Maintenant je fais une pause et j'ai pas envie de me vendre, je déteste ces entretiens auxquels il faut aller comme si on jouait une pièce de théâtre ! Ca fait pas avancer le chmilblik mais bon quand t'as beaucoup de temps comme ça, faut essayer de trouver à t'occuper c'est sur alors faut se forcer à sortir de temps en temps à voir les amis. T'as pensé au bénévolat ? Des formations ? Et c'était quoi ton job ça te plaisait ? Sinon pourquoi pas un bilan de compétences ... Enfin à toi de voir suivant ton état psy, tes envie et tes possibilités :)
Concernant la fierté, à toi de voir où tu la place ;)
Personnellement j'estime courageux et fort d'assumer ses failles (j'aime pas trop le terme faiblesse) je pense aussi que beaucoup en ont et que bien peu les assume. Pour finir je crois aussi que de ces peuvent naître de très belles choses si on sait les exploiter correctement sans en avoir honte.
Oui nous sommes différents mais cette différence ne nous rend elle pas plus humains ?
En tous cas t'es pas seule !

nuit
avatar
alizarine
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 108
Age : 42
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A 30 ans je me rends compte que je suis peut-être bordeline

Message  Anne-Gaëlle le Dim Aoû 07 2011, 23:47

Non Nikita, t'es pas toute seule, je trouve les conseils d'Alizarine tout à fait sensés ( pour autant que je puisse juger, je suis en crise aussi !!!!!).
J'ai un truc tout bête que m'avait filé mon psy, j'arrive plus à le faire je suis trop mal mais je te le file : imaginer un endroit refuge, avec sensations qu'on aime, bruits qu'on aime et pratiquer respiration ventrale allongée yeux fermés en ancrant son corps dans le sol
Si t'as compris, chapeau car je n'explique pas très bien ça
Courage
avatar
Anne-Gaëlle
Membre régulier
Membre régulier

Féminin
Nombre de messages : 97
Age : 47
Localisation : Loire-Atlantique
Date d'inscription : 03/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: A 30 ans je me rends compte que je suis peut-être bordeline

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum