idées obsessionnelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

idées obsessionnelles

Message  ion le Mer Juil 27 2011, 22:02

Bonjour à tous,

Je suis partie à l étranger il y a quelques mois, je sortais à peine de l hôpital psychiatrique mais j en avais assez des traitements et des thérapies...on m avait diagnostiquée comme étant dépressive et ayant une personnalité abandonnique. Les mois ont passé et je ne me retrouve plus vraiment dans les symptômes de la dépression...cependant mon état ne s améliore pas vraiment. J ai découvert que j ai presque tous les symptômes de la personnalité limite et je me souviens que mon psychiatre avait fait le rapprochement mais à l époque la dépression semblait plus évidente.

N ayant pas été diagnostiquée borderline, j ai de nombreux doutes et je me pose notamment une question, certains d entre vous ont-ils des idées obsessionnelles?

Je m explique...mon principal problème est que j ai sans cesse des pensées intrusives et obsessionnelles (je n ai aucun rituel et ces pensées ne sont pas du genre de celles que l on trouve dans la névrose obsessionnelle). Elles concernent toujours les mêmes sujets: ce que peut penser ou faire mon époux...peur qu il me trompe, qu il me mente, qu il se serve de moi, qu il ne me trouve pas jolie, qu il ne me désire plus, qu il se lasse, qu il regarde d autres filles, qu il soit attiré par une autre etc etc (j en suis même arrivée à ne plus vouloir regarder la télé pour ne pas prendre le risque de voir une fille plus jolie!). Cela provoque un état d angoisse intense et une perpétuelle remise en question. Je passe mon temps à le harceler en lui posant toujours les mêmes questions et en analysant avec attention ses réponses, en comparant avec certaines choses qu il a pu dire auparavant ou certaines situations. Je passe mon temps à douter de sa sincérité et ai souvent l impression qu il me ment pour que j arrête. Lorsque je suis rassurée sur un thème c est autre chose qui me vient à l esprit...

Je vis un véritable enfer car je sais que je ne suis pas très rationnelle et il dit que mes craintes sont vraiment immatures. J en ai conscience mais la souffrance et la peur sont réelles et je n arrive tout simplement pas a m en empêcher. L angoisse est tellement forte que cela termine en pleurs et cris environ tous les trois jours. Si mon mari semble contrarié par le fait d être soumis à un nouveau questionnaire j entre dans une colère noire, idem si ses réponses ne sont pas les mêmes que les précédentes. Avec la colère vient la violence verbale et physique (parfois même envers lui) et seule l automutilation me permet de revenir à un état de stress supportable.

J ai étudié et lu ce que je pouvais du trouble borderline, je sais que les personnes en souffrant sont souvent angoissées et doutent constamment d elles-mêmes et des autres, mais a ce point? Ou peut-être est-ce autre chose...

Si quelqu un en sait plus ou se reconnait, merci de m éclairer.

ion
Nouveau
Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 29
Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: idées obsessionnelles

Message  Plasticine le Mer Juil 27 2011, 22:39

Bonjour ion,

alors en fait, j'ai commencé par regarder ce qu'était le trouble abandonnique. Il me semble que les obsessions que tu as en font partie, si c'est lié à la peur de perdre ton homme.
Je suis aussi tombée en premier sur cet article http://www.machronique.com/syndrome-dabandon-ou-abandonnisme-maladie-mentale-de-lenfant-abandonnique/
qui coïncidence, parle de l'évolution en personnalité limite.

Après, le TPL se manifeste de façon différente pour chacun. Il y a un fil conducteur, des caractéristiques mais on peut avoir des obsessions différentes. Mais je ne trouve pas que ce type d'obsession soit une caractéristique type. Par exemple, j'ai aussi un problème avec l'abandon, mais ça se manifeste différemment, je ne suis pas jalouse, je suis un peu méfiante sans plus mais par contre, quand je fais une crise de colère, le moindre acte de mon homme est pris pour un acte d'abandon. Mon angoisse d'abandon se manifeste plutôt par le fait que j'ai souvent l'impression qu'il s'en fout de moi, qu'il ne partage pas tout, qu'on est pas fusionnel.
avatar
Plasticine
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: idées obsessionnelles

Message  Angela le Mer Juil 27 2011, 23:29

Bonsoir Plasticine,

Je viens de lire ta réponse et je m'aperçois finalement que je ne suis pas seule au monde dans ce sentiment. Je ne suis pas jalouse non plus mais il est vrai que j'ai tout de même peur de l'abandon, de la solitude et que le principal reproche que je peux faire à mon futur mari, est qu'il ne porte aucun intérêt à celle que je suis. Je suis persuadée qu'il me trouve moche autant que je me trouve moi même moche, qu'il n'est pas investi et ce depuis le début de notre relation. Il me jure et me répète pourtant le contraire depuis bientôt 4 ans mais je ne l'entend pas... Enfin je ne le ressens pas. Je ne le crois pas et du coup, je n'ai pas confiance en lui. Contrairement à toi, je n'ai pourtant pas peur qu'il aille voir ailleurs car j'ai l'impression que c'est finalement ce que je mérite. Que ce sera la conséquence à mes états d'âme qu'il finira par ne plus supporter. J'ai pensé plusieurs fois le quitter et je ne sais pas si ce que je vais écrire va être compris mais c'est pourtant vrai, j'ai souvent évoqué la séparation à cause de cette douleur profonde que je ressens due à ce manque d'affection de sa part. Mon futur époux essaye depuis longtemps maintenant de m'expliquer qu'on ne peut pas aimer aussi fort que ce que je voudrais et cette idée me fait profondément souffrir. J'ai voulu être son unique raison de vivre pendant longtemps et je me suis résignée lorsqu'il m'a finalement mis en tête que ce serait impossible... Je ne me bats plus pour cela maintenant mais je ressens un vide énorme en moi, un manque et j'ai le sentiment finalement qu'il a raison... Je ne mérite pas d'être aimé si fort que ça...

Angela
Nouveau
Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 33
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: idées obsessionnelles

Message  Plasticine le Jeu Juil 28 2011, 00:19

Bonjour Angela,
dans un sens, ton futur époux à raison, ce n'est pas possible qu'il t'aime comme tu le souhaite mais je dirais aussi que ce que tu attends ne peux pas être comblé par lui ni par personne d'autre parce que c'est un manque de quelque chose d'essentielle que tu n'as pas eu dans ton passé. C'est vraiment terrible parce qu'on court après encore et toujours, on demande aux autres de combler ce manque mais c'est pas possible, il faut faire autrement.
Moi, je ne me sens pas capable le sentir quand mon chéri me dit que je l'intéresse vraiment. Pire, je n'arrive pas à sentir un sentiment de "partage" simplement du fait qu'on fait notre vie ensemble. Je sais pas, ça me fait complètement bugger. J'en ai parlé à une connaissance, elle m'a dit, bah si quand même, vous partagez plein de choses, vous habitez ensemble, prenez vos repas ensemble, vous partez en vacances ensemble....oui mais je me sens tellement seule !!!
Pour moi, pour l'instant, c'est insolvable. Je ne peux qu'essayer d'accepter au maximum cette frustration et travailler sur moi pour arriver à compenser cette solitude, me sentir plus indépendante affectivement. Ce n'est pas facile car c'est comme me demander d'être modérée alors que je suis passionnée et que je ne vois qu'en noir et blanc et pas en nuance de gris.

Je comprends cette envie de quitter l'autre. Je l'ai déjà eu et dans ma dernière crise de colère, je lui ai dit qu'il fallait qu'il me quitte, que j'allais le faire souffrir, qu'il ne pouvait pas vive avec quelqu'un comme moi, il avait le droit à autre chose mais pas à ça! Mais ça, c'est parce qu'on voit tout en noir. Ce n'est une solution pour personne.
Il faut faire très attention à ça, ce genre de comportement, parce que moi j'ai viré beaucoup de choses de ma vie comme ça, je suis dans le sabotage, je me retrouve avec presque plus rien, plus d'entourage, plus de boulot, plus d'activité, toutes mes passions sont au placard. Et pour remettre tout ça sur pied, ça demande beaucoup d'énergie. La raison à ça, sans doute que je me déprécie très fortement, que je ne sais pas qui je suis, que je n'arrive pas à vivre de moi-même, comme si j'attendais l'approbation de quelqu'un (papa, maman imaginaire) et parce que quand je me suis rendue compte que j'étais encore vraiment sous l'influence de ma mère, je n'ai plus voulu faire de choix car je veux la rejeter de ma tête et de ma vie.
avatar
Plasticine
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: idées obsessionnelles

Message  ion le Jeu Juil 28 2011, 17:31

Je vous comprends parfaitement, c est comme si de toute façon quoique fassent nos compagnons nous ne serons jamais satisfaites. Avoir envie de rester seule est un mécanisme de défense comme la fuite devant un danger qui dans notre cas est souvent imagine. Je suppose que pour vous c est la même chose que pour moi...j ai peur d être abandonnée et pourtant c est comme si je faisais tout pour qu il en ait marre de moi et qu il le fasse. Mon psy me disait que c est typique des personnes ayant peur de l abandon, elles sont si persuadées que c est ce qui arrivera qu elles font tout pour que cela se passe, d une part parce qu en se retrouvant seules elles n auront plus a avoir peur (même si la souffrance sera ailleurs) et d autre part pour pouvoir dire qu elles avaient raison, que de toute façon tout le monde finit par les laisser tomber (ce qui revient en quelque sorte a se victimiser sans arrêt).

J ai moi-même connu cela il y a quelques mois, notre couple partait à la dérive depuis un certain temps (pour moi tout était sa faute et je ne me rendais même pas compte de ma culpabilité dans l histoire) il ne restait que deux semaines avant notre mariage et j ai trouvé une excuse complétement stupide (mais qui ne l était pas a mes yeux) pour remettre en question toute notre relation, jusqu’à mes sentiments. J ai alors fait mes valises et je l ai quitte. Il a essayé de me voir tous les jours et m a supplié de toutes les manières possibles de revenir. Je passe les détails, mais moi qui lui reprochais d être de glace il m a cette fois montre ses sentiments plus que je n aurais pu l espérer. J ai fini par revenir, nous nous sommes mariés et je devrais voir la vie en rose car c est réellement le mari parfait, toujours attentionné, a mon écoute, il supporte toutes mes crises et a une patience que je n aurais jamais. Et pourtant...je ne suis pas heureuse, ni soulagée...je ne peux plus lui reprocher les mêmes choses qu avant mais je trouve toujours le moyen d en avoir d autres. Je me sens seule parce qu il ne me parle pas beaucoup, je semble l ennuyer etc etc

Je raconte cela pour dire que si nous ne faisons pas d effort pour essayer de ne pas interpréter la réalité dans le sens de nos peurs, nous ne serons jamais satisfaites, que notre compagnon soit plus ou moins présent nous le voyons toujours absent de toute façon, comme sil n en faisait jamais assez. Je pense que c est un travail a faire...
Il faut aussi se mettre en tête que tout le monde a ses limites. Se demander parfois, est-ce que moi je supporterais tout ça de lui? Dans mon cas la réponse est non, je sais bien que notre façon de réagir ne nous le permet pas, mais combien de personnes supporteraient tout ça? Pas beaucoup...c est donc qu ils doivent nous aimer. Mais il faut respecter les moments ou ils sont distants ou un peu froids, on a tendance a penser directement que c est le signal que tout va mal, qu il ne nous aime plus ou va nous laisser...mais je pense que la plupart du temps c est seulement parce qu ils en ont marre aussi. Être en permanence attaqués. ne pas avoir une vie normale a cause des attentes trop exigeantes de leurs compagnes...ça doit être dur et je pense qu ils doivent se sentir impuissants.

ion
Nouveau
Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 29
Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: idées obsessionnelles

Message  Angela le Jeu Juil 28 2011, 18:12

Probablement oui que tu as raison, le problème c'est que c'est tellement plus difficile à l'intérieur de gérer ça... En fait je ne sais même plus par quel bout expliquer ce que je ressens. Je me marie dans un mois et j'en suis heureuse et parfois aussi malheureuse. Oui je sais que mon mari sera un mari parfait et pourrait être un père parfait, qu'il a énormément de patience pour moi et que donc il doit m'aimer beaucoup pour être tout cela à la fois. Mais il y a en moi toujours cette certitude que cet amour pour moi n'est pas profond, absolu comme celui dont j'aurai besoin. Tous mes invités veulent absolument être à ce mariage. Tous mes proches, tous ceux que j'aime n'y crois tellement pas que je vais "enfin" me marier (ce qui signifie aussi au passage "me stabiliser") qu'ils ne rateraient ce moment là pour rien au monde. A vrai dire jusque là, je ne m'étais jamais identifiée comme étant borderline. Mais je réalise que c'est le terme qui me correspond à la perfection. Je sais que je suis capable de fuir devant certaines situations qui font que je me pose trop de questions. J'ai déjà fuis auparavant aussi, recommencé plusieurs fois ma vie pour diverses raisons. Je pense n'avoir quand même pas toujours été coupable de tous les problèmes que j'avais dans ces mêmes relations mais je suis certaine que je demandais trop d'amour, d'attention et d'affection. Je n'ai pas de LIMITE dans l'amour et la passion et j'échange volontiers ma vie entière pour vivre quelque chose de plus fort émotionnellement parlant. Je ressens un vide profond en écrivant tout cela. Je suis triste d'être ce que je suis et pourtant j'ai franchement pas le sentiment d'être une mauvaise personne. J'ai tellement de personnes qui m'aiment autour de moi, je réussi professionnellement, je m'en suis toujours sorti dans tout ce que j'ai entrepris dans ma vie et je m'en veux de ne savoir être plus forte que ça. Ces derniers temps je me prive de nourriture, je me veux du mal parce que mon cœur m'étouffe. J'ai la gorge nouée de douleur et je n'explique pas toujours pourquoi.
Les préparatifs du mariage m'ont épuisé. J'ai entrepris beaucoup trop de choses car mon mari est du genre a attendre que tout se fasse et souvent c'est aussi ce qui me conforte dans mon idée qu'il ne m'aime pas. J'y ai mis trop d'énergie et au final, je m'en aperçois. Ça me fait également souffrir. Et par la même occasion j'ai pu réaliser que le sentiment d'abandon en moi n'appartient pas seulement à ma relation amoureuse. J'ai pu me rendre compte aussi pendant les préparatifs que les personnes avec qui je me suis entre temps liés d'amitié (car mon mariage aura au moins servi à ça, à créer de très belles relations d'amitié) et qui m'ont "laissé tombé" ont crée un énorme vide en moi. Alors je me demande souvent où et quand se sentiment va s'arrêter. J'ai peur de perdre mon entourage qui me trouve pourtant tellement géniale au quotidien... Je m'apprête à regarder un film ce week end: MANGE PRIE AIME jusqu'alors j'ai préféré ne pas le regarder de peur de me trouver trop de similitudes mais je vais essayer juste de le voir comme un joli film...

Angela
Nouveau
Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 33
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: idées obsessionnelles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum