Etats-limites et psychanalyse.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

michel ?

Message  michel le Jeu Mar 31 2011, 11:36

je ne retouve plus mon post

michel

michel
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  Invité le Jeu Mar 31 2011, 11:38

Bonjour Michel,

de quel post parles- tu?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  michel le Jeu Mar 31 2011, 11:55



Plus exactement je n'arrive pas ouvrir mon premier post du Lun 14 Fév - 14:27
c'est moi qui a ouvert cette discussion !

J'en ai besoin pour pouvoir participer à cette discussion.

michel
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  Invité le Jeu Mar 31 2011, 11:59

je ne suis pas sur de bien comprendre...

mais regarde en bas, la page 1 de ce fil.

s'agit-il de cela?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  Blue le Ven Avr 01 2011, 16:09

Je suppose que tu veux parler du tout premier message que tu as écrit Michel..?
Tu pourras le retrouver tout en haut de la première page, mais si tu pensais à éditer ce que tu as écrit tu ne sauras pas. Il n'y a que les membres enregistrés qui ont la permission d'éditer ou alors il faut que tu demandes à un admin ou modo de faire les changements que tu souhaites.
avatar
Blue
Accro...
Accro...

Masculin
Nombre de messages : 1981
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/08/2010

http://www.facebook.com/groups/495755243785743/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  snico le Sam Avr 14 2012, 00:15

Je suis en psychanalyse depuis quelques années, c'est ce qui m'a fait découvrir que je suis en état limite. Avant je pensais avoir une névrose obsessionnelle... Finalement l'état limite c'est beaucoup plus intéressant. Je passe par des troubles psychotiques effroyables, la différence c'est que j'en suis conscient. Je lis régulièrement des choses sur la guérisons des états limites. Mais c'est une structure, peut-on guérir de sa structure? ou juste se découvrir?

snico
Nouveau
Nouveau

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 44
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  yeruda le Sam Avr 14 2012, 02:12

@snico a écrit:Je suis en psychanalyse depuis quelques années, c'est ce qui m'a fait découvrir que je suis en état limite. Avant je pensais avoir une névrose obsessionnelle... Finalement l'état limite c'est beaucoup plus intéressant. Je passe par des troubles psychotiques effroyables, la différence c'est que j'en suis conscient. Je lis régulièrement des choses sur la guérisons des états limites. Mais c'est une structure, peut-on guérir de sa structure? ou juste se découvrir?

Tu peux décrire les "troubles psychotiques" par lesquels tu passes stp? Parce qu'après avoir fait une décompensation psychotique dans ma vie, je ne redoute rien de pire que cet effondrement intérieur, cette perte totale de contact avec le réel...et pourtant j'ai vécu des trucs hard.
Personnellement (et pourtant j'aime me prendre la tête) je ne trouve pas du tout "intéressant" d'être état limite, c'est juste un cauchemar qui génère d'horribles souffrances pendant des années et des années, jusqu'à ce qu'effectivement, une meilleure connaissance de soi, atténue les effets du trouble sans le guérir.
avatar
yeruda
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 41
Date d'inscription : 11/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  snico le Dim Avr 15 2012, 12:00

Bonjour,

Quel type de troubles... Enfant, j'ai eu des hallucinations; des dénis lors de décès au point de croire que la personne pouvait encore être sur le palier de sa porte si je sonnais à la maison; dernièrement j'ai dû quitter un emploi malgré moi poussé par un personnage intérieur qui me l'imposait... Je passe les nombreuses fois où je ne me reconnais pas dans la glace, les sentiments d'étrangeté où j'ai l'impression d'habiter un corps et de vivre dans un monde à peine réel...
Je suis d'accord, c'est très douloureux et surtout effrayant. Si je pouvais, je vivrais les choses différemment. Quand je dis c'est "intéressant" c'est dans le sens où l'expérience est peu commune et peu me permettre de comprendre le ressenti de structures plus douloureuses surement encore notamment les psychoses.
Ce qui m'intéresse dans ce forum, c'est rencontrer des personnes avec un vécu émotionnel équivalent au mien et pour qui il y a eu une évolution stable.
Pour ma part, j'ai des périodes où l'analyse m'apporte beaucoup et m'apaise mais cela reste fragile, je bascule encore très facilement et redevient sous l'emprise de mes émotions.

snico
Nouveau
Nouveau

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 44
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  yeruda le Dim Avr 15 2012, 12:53

l'inquiétante étrangeté....

perso, la psychose est trop synonyme d'angoisses dans mon parcours.

Il y a matière à en faire quelque chose d'intéressant, peut-être artistiquement, pour ne pas trop pied avec le réel, de ces visiteurs de l'âme...(?)



avatar
yeruda
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 41
Date d'inscription : 11/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  yeruda le Dim Avr 15 2012, 12:58

au fait: bienvenue!! j'espère que tu trouveras écho à ce que tu cherches sur le forum!

clin d'oeil
avatar
yeruda
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 41
Date d'inscription : 11/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  Invité le Dim Avr 15 2012, 14:46

Bienvenue Snico !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  Invité le Dim Avr 15 2012, 15:01

bonjour, snico
si tu veux, tu peux signer la charte du forum, l'accès à d'autres sections te sera alors donné
:salut: :salut: :salut: :salut:


c'est là => approbation du règlement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  Babouchka le Jeu Aoû 09 2012, 14:17

Vous avez tous consulté des tonnes de psy.Moi j'en ai vu que 2 et encore sur une période de 1 ans.Le dernier que j'ai eu, etait pas mal.En quelques mois ,j'ai appris plein de truc et en plus j'etais prise en charge à 100 %.C'est le CMPP qui me l'a conseillé.J'ai ensuite déménagé à 800 km et j'ai pas repris contact avec un psy depuis,tant celui que j'avais vu en dernier me paraissait bon.Ah si je me souviens d'un psy que j'ai vu pendant 2 séances.Je pleurais tout le long de la séance et lui m'ecoutait benoitement sans broncher.J'y suis pas retourné apres ça.Comme l'a dit esmeralda,le mur et ça ,c'est kif kif bourricot.
Certains parlent de psychose dans les troubles limites de la personnalité.J'ai déjà eu des épisodes ou j'etais super zarbi,genre la sensation que mon corps s'allongeait et rapetissait ou des idées farfelues deconnecté de la réalité dans lesquels je m'echappait,mais de là à parler de psychose,c'est un peu vite dit.La psychose est une maladie neurologique qui fait que le malade perd pied totalement avec la réalité,ce qui n'est pas le cas d'un bordeline,meme dans les pires periodes de delires.Les 2 maladies sont sans commune mesure avec un psychotique.L'une est plus d'ordre biologique et l'autre d'ordre psychologique
avatar
Babouchka
Nouveau
Nouveau

Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 48
Date d'inscription : 04/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etats-limites et psychanalyse.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum