Interrogation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interrogation...

Message  kevin_appa le Mer Sep 29 2010, 18:01

Tout d'abord , bonjour , bonsoir , a tous et toutes .

Je me suis inscrit sur ce forum car en Lisant un article sur les personnalités "borderline" , Je m'y suis vraiment reconnu ... je voudrais vous demander ce que je devrais faire , ou en tout cas parler.. on dit que ca fait du bien .

Alors voila , j'ai 17 ans dans quelques mois , je suis en Terminale S .
Depuis tout petit , je suis très solitaire , j'ai beaucoup de mal a construire des relations " normale " avec les autres , et j'en ai pas vraiment envie...
Déjà depuis le Cp , je n'aime pas vraiment les autres , je suis toujours rester seul dans la cour , jamais jouer avec des personnes de mon age etc... J'avais l'impression d'être en avance sur mon age, d'avoir deja compris le monde et le mauvais de l'être humain .
Depuis , j'ai un peu changer , au collège j'avais plutôt de bonnes relations avec quelques personnes , je cacher au maximum le fait que chez moi jetait déprimé etc.. j'avais 2 vies .

Depuis j'ai rencontrai une fille , il y a deux ans , dont je suis tomber " amoureux " je faisait tout pour elle , j'étais fou d'elle , elle était parfaite à mes yeux , j'en ai était vraiment malheureux , je m'imaginais tout le temps des centaines et des milliers de situation les plus chaotique dans les quelles elles m'abandonner , jouer juste avec moi , je passer mon temps a penser a ça , mais elle n'en savait rien , j'arrivais de mieux en mieux a cacher tout mes problèmes , il s'est avérer que pas mal de scenario que je m'était imaginer était enfaite vrai.. Elle s'était toujours " foutu de ma gueule" , je suis quand même rester avec et je faisait tout pour lui plaire pour être parfait pour elle pour ne pas qu'elle m'abandonne , depuis elle ma quitter , avec un sms " je ne t'aime plus " . Il y a 4 mois . mais ce n'était pas le but de mon post =s

Depuis je n'ai pas vraiment changer , j'ai rejeter toutes mes relations de collège et je n'en ai pas construit au lycée , ou quand j'en ai construit , je ne sais pas vraiment pourquoi , je les détruisait en les " envoyant chier " au milieu de tout .
Maintenant lorsque je vais au lycée ( seule chose qui me fait sortir de ma chambre ou je reste h24 ) c'est tout les jours une véritable épreuve , chaque regard que je croise m'écrase un peu plus , j'étouffe , j'ai l'impression qu'il me juge tous me dénigre tous , lorsque je m'isole pas je tremble , je transpire énormément , j'ai très mal au ventre, j'ai envie de pleuré et de partir vite , ca arrive tout le temps , au self , dans le car , en cours , partout... J'essaye au maximum d'intérioriser mais je doit vite m'isoler et me calmer ..
En cours j'essaye de parler avec une personne de ma classe , pour pas que les profs remarque quelque chose et en parle a mes parents .
Je m'énerve aussi très vite , pour un rien , j'essaye d'intérioriser au maximum , quand je rentre chez moi il m'arrive souvent de m'énerver et de taper partout jeter tout dans ma chambre , ca me calme , je ne sais pas vraiment pourquoi...
Sinon le reste de mon temps libre , je suis sur mon ordi dans ma chambre , je déprime en regardant des séries tv ...
Voila , je ne sais plus vraiment pourquoi j'ai écris tout ca , je ne sais même pas si ca a un sens...
avatar
kevin_appa
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  Bouledouate le Mer Sep 29 2010, 18:24

Tu as bien fait d'écrire si cela t'as libéré un peu..
Maintenant, de là à trouver quoi te répondre, c'est un peu plus diffcile, bine que ton histoire me rapelle un peu la mienne
Petite moi, j'étais entourrée, la classe était solidaire mais sous la torture, il y avait une petite chef qui nous terrorisait tous, la fille d'une institutrice, si on obéissait pas, c'était les coups donc voilà, pas seule mais en même temps si seule lorsque les coups arrivaient car là personne ne pouvait nous adresser la parole, elle avait sa suite...
Elle est partie en 5e ( suis belge désolée, avant dernière année des primaires), ca a été une libération mais je me suis viute sentie très seule, j'ai une jumelle et tout ce que je faisais lui était répété, nous étions en plus dans la même classe donc ca n'arrange rien...
Arrivé au collège, je me suis effacée, me suis sentie très mal, je restais avec mes "amies" de primaires, j'étais plutôt la glue, j'ai été le souffre douleur de toute la classe, j'en ai subit, mes profs m'ont crues autiste, je ne parlais pas mais au fond de moi, je me sentais différente, je n'étais pas eux, je me sentais mal: 2 personnalités, au collège ça allait plus ou moins, j'encaissais ou me cachais dans les wc pour pleurer, à la maison, j'étais passée de la petite fille fofolle qui faisait des conneries sans cesse à celle qui se terrait dans sa chambre, les parents ont rien vu...
Arrivée en 3e secondaire, donc milieux de cycle, là une titulaire s'est intéressée à moi, elle est devenue ma confidente, pour ma mère tout allait bien, j'vaais rien, pour ma prof j'avais un gd besoin d'aide, je me suis terrée, j'étais seule et restais de plus en plus seule, la cours de récréation, c'était l'enfer, je devenais aussi parano, mes moindre fait et geste étaient répétés à ma jumelle, et bonjour le soir à la maison, elle se taisait jamais...
Ca a duré ainsi, j'étais différentes mais jamais d'aide, les parents étaient contre....
Puis arrivée en supérieur, soucis avec mon copain, ma mère me crois pas, je vais consulté au départ pour timidité puis se trouve que j'ai une dépression grave puis finalement que je suis borderline..
Les autres ont joués avec moi comme cette fille a joué avec toi, j'aurais fait n'importe quoi pr mon 1e copain, je ne l'aimais pas, il était la substitution de mon meilleur ami qui venait de tenter de se suicider et était passé près de la fin....
En graduat, harcèlement...je faisias comme toi, je supportais plus rien, chaque intercours, j'alalis au toilettes pour me calmer, j'avais sans cesse envie de pleurer,moi ce sont des profs qui m'ont prises sous leurs ailes avant que je ne puisse enfin aller consulter mais oui, les couloirs me faisiaent peur, le réfectoir, j'y allais pas, je me sentais regardée par tout le monde...je me sentais comme toi...
Là, bon, j'ai subit plusieur harcèlements tant à l'école qu'aux travails donc suis en invalidité car en incapacité depuis 1 ans mais les choses s'arrangent un peu grâce à mon suivit et aussi des personnes rencontrées ...
Je fais énormément de recherches et de travail sur moi même seule mais j'avance par contre, si tu en es à te sentir ainsi, as tu déjà tenté de consulter, voir un professionnel? parfois en quelques scéances ca va mieux et il y a les CMP chez vous donc les parents sont pas tjs au courrant...
Mais ce que tu ressends, la colère ingérable, les boules au ventres, les envies de pleurer, les regards et ton coté parano..je suis pareil et ca se soigne, là c'est pcq avec les menaces que j'ai eu, je replonge mais c'est vivable, je t'assure.
Et sinon, changer de lycé, aller dans un nouvel établissement où tu ne connaitrais personne, ca ne t'aiderait pas???
Pour le stress en classe, j'ai fait des crises aussi, les profs ont jamais rien vu non plus, ces aussi des "camarades" de classe qui 'mont aidée ou des fois aussi certains profs qui étaient au courrant, mes parents n'ont jamais rien su mais j'étais majeure dc...
Enfin,voilà, je sais pas en fait si ce que je t'ai écrit à pu t'aider,je me perds dans mes idées là en fait mais si tu as besoin de parler, les MP existent et il y a bcp d'échanges ici aussi donc voilà, n'hésite pas à poster
avatar
Bouledouate
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 2306
Age : 33
Localisation : belgique
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  kevin_appa le Mer Sep 29 2010, 18:43

Merci pour cette réponse...
Ton histoire me touche beaucoup... Je suis désolé pour tout ce qu'il t'es arriver ...
Moi dans ma classe , il sont plutôt a se foutre de ma gueule que de m'aider lol... Mes parents n'ont pas vu non plus , je cache assez bien .
Ça fait bizarre de savoir que d'autre personnes ressente ce que je ressens chaque jours en cours , dehors etc.. Je sais pas si je veux aller voir un psy , j'ai jamais parler de moi , même parler tout court a quelqu'un , je crois que j'ai peur..
En primaire moi , c'était les moquerie des autres par rapport a ma taille ( je fait des piqure tout les jours d'hormones de croissances pour grandir depuis que j'ai 3 ans ) et de ma " différence " ,
Je déteste les " autres " j'ai peut être pas rencontrer les bonnes personnes mais ils sont tous mauvais , faux , ne connaissent pas la sincérité..
Je crois que je suis cleptomane aussi , je ne peut m'empêcher de voler quand je vois quelque chose ou dans un magasin , quand je le fait mon cœur s'emballe , je ressens du plaisir je crois..
Je ne sais pas si je suis borderline comme toi ou si j'ai un problème psy , mais tu pense que consulter un psy' m'aidera vraiment ? j'ai pas vraiment envie ... c'est... je sais pas , j'aime pas "ouvrir" mon cœur , mes pensées , surtout pas en face a face , sur un forum comme la , ca fait du bien , je crois .
Merci .
avatar
kevin_appa
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  Bouledouate le Mer Sep 29 2010, 18:57

Consulter un psy, c'est pas toujours facile, qu'est ce que j'en ai voulu au départ de devoir consulter mais j'étais telelemnt mal, que j'avais plus le choix, quand le diagnostique est passé, je lui en ai voulu, j'y allais pr timidité, juste pour pouvoir parler simplement...
Ca fait 8 ans de ça...
Sinon, pour savoir si tu en as envie ou besoin, toi seul dois le sentir mais si tu attends trop, ca va devenir de plus en plus dur..
Parler de soi, j'en ai horreur, ca fait 5 asn que je vois cette psychiatre ci, je commence seulement à oser dire certaine chose, je me sens pas toujours bien face à elle et il y a des moments où j'ai envie de l'envoyer valser..
J'ai eu d'autre psy en hospitalisation ou centre avec qui je restais muette pendant toute la consultation ou fuyais juste avant le rendez vous, on me trouvais plus...
C'est à toi de voir, tu peux déjà commencé à t'exporimer un peu ici et voir si ca t'aide tout en sachant que nous ne sommes pas des professionnels et ne savons pas aider comme eux, nous sommes nous aussi malade et en cas de crises, nous ne sommes pas aptes à aider
Les moqueries en classe, je connais aussi , ne te tracasse pas cra je pratique malheureusement certaines méthodes d'autodestructions qui laissent des traces visibles et qu'est ce que j'en ai eu des remarques et des moqueries mais c'est pour toi que tu vis pas pour eux, la différence, c'est ce qui fait le monde, on serait tous pareil comme dans 1984,on deviendrait dingue, vive la différence justement et il faut la cultiver...
Pour ton "je déteste les autres", je t'assure que je peux penser pareil et que cela m'arrive souvent de le penser, j'ai très peux de personne que j'apprécie ou alors j'apprécie trop vite et ca me cause de gros soucis car on profite de moi donc voilà...
Avoir peur de parler, ne jamais parler, se sentir inintéressant, se sentir moins que les autres...oui, j'ai fait pareil mais à toi de savoir, les psys connaissent ce genre de chose et parfois quelques petits trucs peuvent aider...
J'ai peur de sortir, je suis actuellement un atelier de gestion de stress car je suis quasiement agoraphobique, rien que cela m'aide et je ne parle pas de moi si je n'en ai pas envie...
Il existe des petits trucs pour prendre confiance, se sentir moins opressé par les autres...
Partage déjà avec d'autres ici, tu vera,ca fait du bien...
J'ai créé ce forum avec l'autre fondatrice car j'vais aussi bcp de mal à parler de visu, je communique via feuille parfois avec ma psy donc voilà, le virtuel peut être une première étape...
Courage et non tu n'es pas seul à vivre ce genre de chose, je te rassure de suite
avatar
Bouledouate
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 2306
Age : 33
Localisation : belgique
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  kevin_appa le Mer Sep 29 2010, 20:12

Merci pour tes réponses ...
Je ne sais pas ce que je doit faire , C'est un enfer cette vie la...
J'ai tellement envie que tout ça s'arrête , c'est comme si j'étais né pour vivre l'horreur ...
J'ai l'impression de pas pouvoir changer , de pas en avoir la force et le courage non plus...
Merci d'être la... C'est la première fois que j'en parle... j'en peut plus
avatar
kevin_appa
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  Fiona le Mer Sep 29 2010, 21:22

@kevin_appa a écrit:Merci pour tes réponses ...
Je ne sais pas ce que je doit faire , C'est un enfer cette vie la...
J'ai tellement envie que tout ça s'arrête , c'est comme si j'étais né pour vivre l'horreur ...
J'ai l'impression de pas pouvoir changer , de pas en avoir la force et le courage non plus...
Merci d'être la... C'est la première fois que j'en parle... j'en peut plus

Salut ... Je comprends que l'idée de parler à un psy soit difficile à concevoir pour toi ...
Par contre, si tu te promène et lis les messages des membres tu verras qu'un suivi est nécessaire, quelque soit ton problème ... en parler est la seule solution pour t'en sortir.

Par contre, tu peux très bien commencer par discuter avec nous avant ! Voir que tu n'es pas seul à vivre certaine chose t'aidera surement à comprendre mieux ... et a y réfléchir.

Je ne suis pas borderline, je vis avec un . Il a été presque 50 ans à vivre sans être aidé, une vie de souffrance selon lui ... Et si a 50 ans , il réussis à aller mieux, à changer, à mieux comprendre , un jeune comme toi peux y arriver ! Ne perds pas confiance clin d'oeil
Et je te jure que mon homme était un dur à cuire et à suivre aussi !!!!

avatar
Fiona
Ange gardien

Féminin
Nombre de messages : 13123
Age : 54
Localisation : Basses-Laurentides, Québec, Canada
Date d'inscription : 14/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  kevin_appa le Mer Sep 29 2010, 21:33

Merci pour ton message d'encouragement...
C'est gentil... Peut être qu'il était plus courageux lui ;)

Je ne sais pas ce que je veux moi... je veux oublier tout mon passé d'un coup , ne plus rien vivre de ce que je vis , être devenir normal , me dire que je devrais fait encore plus d'effort , alors que j'en fait pour survire deja... c'est dur .

Il est toujours pris en charge ? depuis combien de temps ? ca la beaucoup aider ? Il se dit " heureux " maintenant ?
C'est pas trop dur a supporter un couple avec quelqu'un comme ca ? = /
(désolé de toutes mes questions.. je suis vraiment perdu )
avatar
kevin_appa
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  Fiona le Mer Sep 29 2010, 21:59

@kevin_appa a écrit:Merci pour ton message d'encouragement...
C'est gentil... Peut être qu'il était plus courageux lui ;)

Je ne sais pas ce que je veux moi... je veux oublier tout mon passé d'un coup , ne plus rien vivre de ce que je vis , être devenir normal , me dire que je devrais fait encore plus d'effort , alors que j'en fait pour survire deja... c'est dur .

Il est toujours pris en charge ? depuis combien de temps ? ca la beaucoup aider ? Il se dit " heureux " maintenant ?
C'est pas trop dur a supporter un couple avec quelqu'un comme ca ? = /
(désolé de toutes mes questions.. je suis vraiment perdu )

Pas de problème pour les questions , juste que parfois je ne réponds pas très vite , ici au Québec il est 6 heures plus tôt qu'en Europe et je suis au boulot clin d'oeil

Du courage ? En tout cas ça lui a pris au moins 35 ans pour en avoir PTDR
Non sérieusement, je trouve ça bien que tu t'interroges si jeune. Mon amoureux a tellement tardé à le faire qu'il avait beaucoup de problèmes à régler dans sa vie (problèmes financiers, de drogue, d'emploi, avec la justice, les relations avec ses enfants etc) ... et ce n'est pas encore tout terminé. Alors si tu peux avoir un suivi et comprendre mieux ce qui se passe en toi , ton avenir serait moins diffcile et pourquoi pas ? Agréable :D

Oui, il se dit heureux maintenant. Mais il en a bavé, et c'est un effort quotidien, mais de moins en moins difficile.
Il s'est pris en charge très tard, depuis 2 ans, ayant toujours refusé de gratter le bobo comme on dit ici... Ne pas regarder en arrière, ne pas affronter ses peurs, ses souffrances, le moins possible.
Je peux te dire , qu'à une certaine époque ... je n'y croyais plus... j'étais découragé ... et pourtant nous sommes maintenant très heureux ! Tous les deux ! Car oui, ce n'est pas facile de vivre avec un borderline, mais une fois qu'on a compris la maladie, et surtout avec de l'amour... tout est possible.
C'est l'homme le plus merveilleux de la terre pour moi. Avec sa sensiblité, son émotivité, son coeur de gamin, il est plus plus plus :heart:

Survivre, je connais ça (moi aussi j'ai pas eu la vie facile)... Mais, on peut apprendre à VIVRE aussi ... je te le jure, être mieux c'est possible ;)

Si tu veux , tu peux m'écrire en MP quand tu veux !
avatar
Fiona
Ange gardien

Féminin
Nombre de messages : 13123
Age : 54
Localisation : Basses-Laurentides, Québec, Canada
Date d'inscription : 14/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  kevin_appa le Mer Sep 29 2010, 22:25

chacun de vos messages me touchent plus les un que les autres lol ...
Ce forum est remplie de personne en or on dirait... :)
Faut que j'essaye d'y croire alors.... me dire qu'il y a pire qui s'en sont sortis...
Et il y a des chances que je ne soit pas borderline , ou que je n'ai pas de " trouble " ou de "maladie "
Merci beaucoup à vous deux...
avatar
kevin_appa
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  Bouledouate le Mer Sep 29 2010, 22:33

Bon voilà, accès ouvert au reste du forum ou tu pourras déjà lire des témoignages et autres, ou ce sera moins restreint qu'ici...

@kevin_appa a écrit:Merci pour tes réponses ...
Je ne sais pas ce que je doit faire , C'est un enfer cette vie la...
J'ai tellement envie que tout ça s'arrête , c'est comme si j'étais né pour vivre l'horreur ... J'ai l'impression de pas pouvoir changer , de pas en avoir la force et le courage non plus...
Merci d'être la... C'est la première fois que j'en parle... j'en peut plus

La vie comme tu la vie, oui je connais, c'est effectivement un enfer, je vis cet enfer chaque jour, le titre de mon essais en terminale était "L'ENFER C'EST LES AUTRES " une citation de Sartre, c'est d'ailleur ma signature ici aussi donc cet enfer, je connais, la vie ainsi, on en a marre, on se dit qu'on n'e sortira jamais pourtant en lisant icin, tu vera que l'on peut s'en sortir, avoir des phases moins sombres, parfois plus sombres aussi, cela dépend de chaque situation personnelle.
Cette impression de ne pas pouvoir changer, j'ai la même pourtant, tu me regarde il y a 8 ans et maintenant, bien sur j'ai des soucis en plus sur certain point, certaine chose se sont améliorée et d'autre non mais j'ai avancé malgré tout, j'ai pu réalisé certaines choses dont je rêvais, je me suis prise des baffes en retour aussi mais j'ai avancé, je suis plus celle que j'étais au collège/lycé ou graduat...chaque difficultés nous fait avancer, on apprends aussi de ses erreurs, parfois on les refait aussi mais chaque fois c'est différent
Né pour vivre l'horreur, j'ai cette même impression, petite insoucciante jusqu'au primaire où depuis j'en bave chaque jour mais je suis persuadée que l'on peut y arriver, j'ai eu des moments de bonheur, de partage
Ne pas pouvoir changer, ne pas en avoir la force, le courage....tu essaie déjà de changer si tu es ici, c'est que tu as envie de changement, si ça te convenais ta vie, tu n'aurais pas chercher un forum comme celui-ci, tu te renfermerais sur des jeux style WOW, des jeux en lignes...là, tu tente déjà de discuter



@kevin_appa a écrit:Merci pour ton message d'encouragement...
C'est gentil... Peut être qu'il était plus courageux lui

Je ne sais pas ce que je veux moi... je veux oublier tout mon passé d'un coup , ne plus rien vivre de ce que je vis , être devenir normal , me dire que je devrais fait encore plus d'effort , alors que j'en fait pour survire deja... c'est dur .

Il est toujours pris en charge ? depuis combien de temps ? ca la beaucoup aider ? Il se dit " heureux " maintenant ?
C'est pas trop dur a supporter un couple avec quelqu'un comme ca ? = /
(désolé de toutes mes questions.. je suis vraiment perdu )

Oublier son passé, ùmalheureusement on ne peut pas l'oublier et rien ne te fera l'oublier, on peut juste apprendre à vivre avec, sinon je t'assure que j'aurais aussi pris la solution d'oublier, d'oublier ces traumatismes d'enfants, d'ados et d'adultes, le passé reste mais la perception de celui-ci peut changer...
Je pourrais me dire que j'ai vécu certaines choses et les vivrais sans cesse, j'ai eu des soucis avec mes copains, je ferais tout pour l'oublier cette période de ma vie, pourtant je dois vivre avec et elle me renforce, j'apprends à dire stop, à me respecter plus dans certains moments, je suis toujours mal, je revis toujours ces moments mais mon passé fait ce que je suis et je pense être mieux que tout ces gens qui se disent heureux et qui eux devant la moindre difficultés vont s'écvrouler...
Je suis la seule malade de la famille ou plutôt la seule qui se soigne, j'en bave maios devant les épreuves, je gère aussi bien mieux...
Le passé et la souffrance peut devenir une force...
Il y a des jours où je voudrais que tout s'arrête, je suis en phase destructrice et suicidaire actuellement donc là j'y pense beaucoup pourtant, ce paassé, malkgré la souffrance, il a fait de moi ce que je suis: qqun d'attentif pr les autres, qqun de sensible, qqun qui écit de magnifiques textets, qqun de sensible même hypersensible mais qui est là pour les autres...
D'un coté je souffre et voudrais tt oublier mais d'un autre coté, j'ai développé avec cette souffrance beaucoup de chose que les autres n'auront jamais...

Faire plus d'effort alors qu'on est en survie, ca, c'est oui, la chose qu'on ne veut pas mais faire des efforts pour un jour ne plus être en survie??
Je suis en surviue aussi, ce depuis 2001 voir même avant, je survis vraiment et ne suis suivie que depuis 2003 mais il y a aussi des aides parfois médicamenteuse qui peuvent diminuer cette sensation de survie, tout le monde n'en a pas besoin, il y en a chez qui ca ne fonctionne pas ou plus (j'en suis la preuve vivante...youpie) mais il y a des mloyens...
Et les efforts, tu en fais pr survivre alors tant qu'à en faire, tente d'en faire dans le sens de la vie, non???Essaie, tu vera bien, tu ne risque pas gd chose, tu tente, si ca va pas t'arrête, t'es pas lié non plus hein

Et la durée du suivit, ca dépend de chaqun , plus c'est pris tôt, moins les comportement nocif sont instalés dc ca aide aussi de s'y prendre tot...

Et vivre en couple avec qqun comme ça, chaque couple est différents, j'ai été en couple avec des personnes dites "saines", c'est elles qui m'ont détruite, j'ai été en couple avec une personne qui avait des soucis, c'est devenu une personne hyper importante dans ma vie, c'est mon frère de coeur maintenant, j'ai été en couple avec une fille qui avait des soucis, j'aurais préféré me prendre un mur pourtant j'ai éét heureuse mais ca a été l'enfert après et là, mon dernier copain était border et moi aussi, on a eu dur, on n'est plus ensemble mais la relation a éét très riche pour moi donc voilà...
avatar
Bouledouate
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 2306
Age : 33
Localisation : belgique
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  Bouledouate le Mer Sep 29 2010, 22:37

@kevin_appa a écrit:chacun de vos messages me touchent plus les un que les autres lol ...
Ce forum est remplie de personne en or on dirait... :)
Faut que j'essaye d'y croire alors.... me dire qu'il y a pire qui s'en sont sortis...
Et il y a des chances que je ne soit pas borderline , ou que je n'ai pas de " trouble " ou de "maladie "
Merci beaucoup à vous deux...

Tu sais , à ton âge, on se pose déjà plein de question, on est déjà pas top ds sa peaux, arrive la fin du lycé, les choix professionnels à faire, des décisions pour l'avenir alors que le quotidien est dur donc voilà, ca arrive
Mais oui, tu ne'as peut être rien, ou juste une lègère déprime ou quoi...
Il y a pas un psychologue ou quoi au lycé???ou qqun avec qui tu pourrais parler un peu, une infirmière scolaire ou quoi???
Je connais pas le système français, nous on a un mini centre PMS dc avec des psychologues ds les écoles dc...et c'est gratuits et personne ne sait rien du tt
Tente de voir ic ou quoi puis tu vera, avec l'âge certaines choses passent, d'autres pas, on ne sait jamais de quoi demain est fait
avatar
Bouledouate
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 2306
Age : 33
Localisation : belgique
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  catkoc le Jeu Sep 30 2010, 11:04

Bonjour Kévin,

En France, tu peux prendre contact avec un centre médico psychologique, c'est gratuit souvent, tu peux par exemple y aller en sortant des cours.
Si tu peux passer par ton médecin traitant c'est bien tu auras des chances d'avoir un rdv plus tôt.
(tout dépends de la relation entre ton médecin et tes parents, le mien ne connaissait pas le secret professionnel!!!)

J'habite en France, si tu veux, je peux essayer de te conseiller sur les démarches possibles ici..

Voilà. Je te souhaite pleins de bonnes choses. Kévin, hésite pas à parler en MP si tu as besoin aussi!!

PS: je vis avec une borderline, et je suis une dépendante affective!! beaucoup de choses sont possibles tu sais, tu as eu raison de t'inscrire ici, tu n'es pas seul. calin
avatar
catkoc
Membre passionné
Membre passionné

Féminin
Nombre de messages : 944
Age : 33
Localisation : France, Poitiers
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  kevin_appa le Jeu Sep 30 2010, 21:20

Désolé , je n'avais plus internet depuis hier .
Merci a tous pour vos réponses ,
J'aurai du mal a répondre a tout là , mais sachez qu'elle me font plaisir ...
ParadisOuEnfer , Je ne pense pas que ce que je ressens est vraiment de rapport avec mon age , depuis tout petit je suis a peu près comme ca , et je n'espère pas vraiment que je changerais et deviendrais heureux en grandissant...
Oui , tu as surement raison , ca ne doit pas être forcement plus dur d'être en couple avec quelqu'un qui as des problèmes , au moins il a un fond gentil etc ... C'est vrai que les personne dites " normales " sont souvent les pires , les plus dangereuses....
Pour ta réflexion sur le fait que je fait deja des effort pour survivre , pourquoi ne pas en faire pour vivre... J'avoue que c'est vrai.. mais je sais pas , je me dit que j'y arriverais pas , je sais pas si je le veux vraiment .
J'ai pas vraiment réfléchie a l'éventualité de consulter un psy etc... J'ai pas l'impression que ca m'aidera au contraire, j'en ai pas vraiment envie...

Bonsoir catkoc ,
Merci pour cette réponse et tout ces renseignements , pour les centre médico psychologique , je ne sais pas ou il y en as pas trop loin de chez moi , si je me motive a aller voir un psy je me renseignerais dessus , merci
Pour ce qui est du médecin traitant , je ne le connais même pas , je l'ai jamais vu ... Je n'ai pas vraiment envie d'en parler avec lui ... Merci beaucoup , si j'ai des questions , quand j'aurais envie... d'aller voir un psy , sur les démarches etc je n'hésiterais pas a t'envoyer un MP ...
Bon courage a toi !

Merci encore et encore a tous ...
avatar
kevin_appa
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  kevin_appa le Ven Oct 01 2010, 19:41

Au fait , pour répondre à :
"Ne pas pouvoir changer, ne pas en avoir la force, le courage....tu essaie déjà de changer si tu es ici, c'est que tu as envie de changement, si ça te convenais ta vie, tu n'aurais pas chercher un forum comme celui-ci, tu te renfermerais sur des jeux style WOW, des jeux en lignes...là, tu tente déjà de discuter"

Je ne comprends pas vraiment pourquoi tout le monde critique les mmorpg , j'ai passer 5 ans de ma vie renfermé dans les mmorpg , et c'est la période de ma vie la plus heureuse , les mmorpg comblait le vide , la solitude , m'évitais de déprimer ... J'ai arrêter il y a 6 mois a peu près , je n'y prend plus aucun plaisir... Ça ne m'aide plus .
Mais j'en garde que de bon souvenir , comparé au reste de ma vie , c'était le mieux , les meilleurs souvenirs...
avatar
kevin_appa
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  Fiona le Sam Oct 02 2010, 06:57

Hum ... c'est quoi 'mmorpg ' ? Comment ça fonctionne ?
avatar
Fiona
Ange gardien

Féminin
Nombre de messages : 13123
Age : 54
Localisation : Basses-Laurentides, Québec, Canada
Date d'inscription : 14/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  kevin_appa le Sam Oct 02 2010, 12:04

Ce sont des jeux du genre " World of warcraft " " Dofus " ou il faut monter un personnage , se créer un peu une vie, il faut y jouer énormément pour devenir fort etc ..
Ils sont mal vu car il " rendent accro "
avatar
kevin_appa
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 661
Age : 23
Date d'inscription : 27/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogation...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum