...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

...

Message  Mira le Lun Fév 08 2010, 19:05

Bonjour,

Je vais mal depuis longtemps déjà.
J'ai passé beaucoup de temps dans un hôpital dans lequel on m'a diagnostiqué "borderline" et "bipolaire"
J'ai été très malheureuse à cause de ce diagnostic.
Il y a 4 ans j'ai décidé de quitter ce lieu qui me faisait souffrir et j'ai cherché de l'aide ailleurs.
Un médecin m'a très vite dit qu'il pensait ce diagnostic erroné et que je souffrais de stress post-traumatique.
Pourtant quand je lis ce forum, je me retrouve tellement...
Cela fait des années que je m'isole. Je n'ai ni travail,ni conjoint,ni enfants.
Tout est au-dessus de mes forces. Je ne me sens capable de rien.
Comme si j'avais peur de tout et de tout le monde.
Et quand je sors, je fais semblant de rien.
Je sais que j'ai l'air "normale"
Je souris, je suis enjouée mais dès que je suis seule, je pleure et je suis désespérée.
Même devant mon médecin, qui pourtant m'inspire confiance, je ne peux me laisser aller.
Parce que je sais que je rentrerai seule après et j'ai peur que mon désespoir ne se termine en suicide.
J'ai tellement envie de partir, de mourir pour ne plus souffrir.
De cela non plus, je n'ose en parler à personne. Même pas à mon médecin. J'ai trop honte.
Trop honte de souffrir comme ça, d'être seule comme cela et de passer à côté de ma vie.
Je sens aussi qu'avec les années, je suis de plus en plus aigrie.
Voir les gens heureux me fait souffrir.
Chaque fois que j'aborde de près ou de loin un souvenir douloureux, je me sens comme en état de choc et souvent je souffre sans que personne ne le sâche.
Parfois physiquement, immobilisée par la fièvre et l'angoisse de ne plus pouvoir répondre à mes besoins comme me faire à manger...
Parfois psychologiquement, attérée par une douleur si intense que seul la mort pourrait l'atténuer.
Alors pour éviter cela,je rentre comme dans un état second duquel je sors à moitié morte et désepérée.
En fait, rien que prévoir quelque chose m'angoisse.
Et donc, je n'ai plus rien de prévu jusqu'à la fin de ma vie...
Mais du coup, à la fois je m'ennuie et à la fois je suis désepérée...
Je ne sais pas si je suis borderline ou si comme le pense mon médecin actuel je souffre d'un stress post-traumatique et j'ai d'ailleurs du mal à comprendre quelle importance cela a.
Mon quotidien est un enfer. Je me sens seule. Et même si je sais qu'il faudrait que je sorte, que je parle et que je rencontre des gens, je m'en sens incapable.
Je ne trouve pas l'energie et je sens aussi un non-sens complet en moi.
Je pense qu'au fond de moi, je n'ai pas envie de vivre.
J'ai très peur de mourir seule.
Je passe mon temps à donner le change devant tout le monde mais en fait au fond de moi je suis désespérée et j'ai envie que ma souffrance s'arrête.
J'ai du mal à me comprendre.

Merci
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Invité le Lun Fév 08 2010, 19:59

,
bonsoir Mira,

,
je ne trouve pas bien les mots...

mais n'hesite pas a poster... si t t'e sens capable, parfois ecrire soulage... un peu...

est-tu suivie pour un therapeute?

bisous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  flash le Lun Fév 08 2010, 22:44

Salut Mira,

je me retrouve pas mal dans ta description. Pour l'instant, je donne le change tout autour de moi et j'essaie de ne pas rester seule pour éviter que le désespoir m'envahisse. Je ne sais pas si je suis borderline, mais je suis une thérapie particulière liée aux stress post-traumatique. Ca commence gentiment à se remettre pour moi, mais autant j'ai besoin de la solitude, autant, je ressens du désespoir quand elle est là. Un ennui... mortelle. J'ai souvent des idées d'en finir, mais je remets toujours à plus tard, peut-être serais-je trop curieuse ou est-ce que je vais un peu mieux...

En tout cas, la meilleure solution est de trouver un bon thérapeute en qui tu es confiance et bien sûr, le forum est là pour le soutien!!
avatar
flash
Membre passionné
Membre passionné

Féminin
Nombre de messages : 838
Age : 39
Date d'inscription : 06/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Mar Fév 09 2010, 00:53

Merci pour vos réponses toutes les 2. Ca fait chaud au coeur...
Parfois j'ai le sentiment que c'est ce qui me manque le plus. Un peu de chaleur...
Quand je regarde en arrière, je n'en n'ai pas eu beaucoup.
Mais surtout je crois que j'ai abandonné l'idée d'en avoir.
Oui, j'ai un thérapeute.
Il est bien, compétent, respectueux et je suis quasi certaine que je peux lui faire confiance.
Mais je ne me sens pas vraiment moins seule.
Je n'arrive pas à faire confiance.
Dès qu'on parle d'un sujet douloureux, je me sens envahie par la peur et par la honte.
Et je me fige intérieurement (extérieurement aussi d'ailleurs...)
Je me sens partir, mes oreilles bourdonnent et ma vue se brouille...
Je suis mal et je ferai tout pour me "téléporter" loin de tous...
Tout ce qui est autour de moi devient comme "irréel"
J'ai un peu le sentiment de devenir folle.
Ca me mets aussi en colère parce que je sais que je ne risque rien.
Et pourtant j'ai peur.
J'ai peur que "ça" se reproduise....
C'est comme si simultanément j'étais habitée à la fois par l'enfant horrifié et l'adulte qui sait qu'il ne peut rien m'arriver mais qui est quand-même impuissant.
C'est épuisant.
Depuis toutes ces années, je n'arrive plus à me rassurer en me disant que "ça va aller..."
Je me sens épuisée et pourtant (comme toi flash) je suis toujours là...
Quasi énervant...
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi je suis là et surtout pourquoi dans cet état là...
Ca n'a pas de sens.
Je vois ma vie défiler et je me sens complètement impuissante.
La plupart du temps, j'attends...
Je ne sais pas trop quoi (ou plutôt j'ai peur de comprendre) mais j'attends...
La plupart de mes journées sont vides. Je ne fais rien.
Souvent je ne sors pas car je n'ai rien à faire dehors. Tout simplement.
Parfois j'ai envie de voir des gens mais je n'ai pas la force de sortir.
Et quand j'ai la force et que je sors c'est souvent comme une anonyme pour faire des courses ou acheter du pain.
Le soir, souvent je suis effarée de me dire que je n'ai parlé à personne de la journée.
Je me dis que c'est pas normal et ça me fait peur.
au mois de décembre j'ai fais une séance de shiatsu qui m'a complètement assomée durant 2 semaines.
J'avais tellement envie qu'on vienne vers moi mais j'étais totalement incapable de bouger.
J'ai pleuré,dormi et souffert pendant ces 2 semaines.
C'était horrible.
Et quand par après j'ai vu mon médecin et qu'il m'a demandé comment ça allait, j'ai souri en disant mon mécanique "ça va..."
En fait j'ai honte. Honte d'aller mal, honte d'être seule, honte de n'avoir qu'un médecin à qui le dire...
Et je ne lui dis pas...
Je me sens humiliée d'avoir eu la vie que j'ai eu. Je suis jalouse des gens qui ont l'air bien dans leur peau. je suis jalouse des enfants qui ont de bons parents desquels ils reçoivent tout ce dont ils auront besoin pour avoir une vie d'adulte épanouie.
J'ai l'impression d'être là, la gueule ouverte à quémander un peu d'amour et je me sens tellement humiliée de cela.
Je veux un autre passé. Je veux avoir eu des parents aimants, tendre et présents pour moi.
Je veux retourner dans mon passé et qu'on me donne une chance....
Je veux bien qu'ils m'abandonnent mes parents si ce n'est pas possible pour eux mais par pitié qu'ils me donnent une chance , qu'ils me confient à des gens aimants. Une petite vieille ou n'importe qui mais quelqu'un qui me respecte, qui me voit et qui me sourit.
Je suis certaine qu'avec ne fût-ce qu'un vrai sourire j'aurai pu me dire que je valai quelque chose et que j'aurai pu m'en sortir.
et éviter de me sentir humiliée dès que je croise le regard de quelqu'un.
Je les envie certains de ces ados qui ont l'air déjà si bien dans leurs pompes et qui savent déjà prendre leur place.
J'ai l'impression d'avoir été un défouloir pour ma famille.
Des coups, des coups et toujours des coups.
des coups pendant lesquels je m'évadais en me disant que c'était pas grave et que "chouette demain on a piscine avec l'école..."
En fait oui c'était grave.
Ce que je ne savais pas à l'époque c'est que 25 ans plus tard, je me retrouverais cloîtrée (sans qu'on doive m'enfermer...) chez moi sans travail, sans amis, sans vie.
A pleurer alors que plus personne ne m'entends.
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  padeprobleme le Mar Fév 09 2010, 01:08

bnsoir

comme je te comprends, comme je me retrouve et comme ca fait mal,
oui cette solitude je la connait, ce sentiment de vide et tt ce que tu décris

alors dis toi que non tu n'es pas seul, avec ce fofo tu trouveras je l'espere un apaisant et surtt n'hesites pas a poster .............................
j'y ai trouvé grace a ca un certain apaisement, je ne me suis autt livré sur moi meme qu'a travers ce fofrum
j'espere qu'il te permettra de trouver une certaine quietude

te souhaites plin de courage

au palisir de te lire et d'echanger
avatar
padeprobleme
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1341
Age : 37
Localisation : nulle part
Date d'inscription : 06/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Invité le Mar Fév 09 2010, 08:16

Mia,

, juste pour toi...

tu n'as pas a avoir honte, tu n'est pas responable!!!!

essaye de t'ouvrir petit a petit, ... a ton therapeute...
et puis... nous sommes là aussi, si on peux t'aider, te soutenir...
garde confiance Mia... le meilleur reste a venir!! courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Mar Fév 09 2010, 12:03

Merci Mayas, merci padeproblème...
Merci de m'avoir lu.
Aujourd' hui est une journée ordinaire pour moi. Je n'ai pas de raison de sortir et donc je ne sortirai sans doute pas.
Parfois je vais promener, j'ai la chance d'habiter un joli petit village mais c'est confrontant d'aller promener seule.
Ce dimanche, j'avais envie de promener mais je n'avais personne pour venir avec moi alors je suis allée à une marche adeps en me disant que comme ça je ne serai pas toute seule.
En fait c'était horrible de voir des couples, des amis dans des discussions animées tout le long du trajet. Je me suis sentie d'autant plus seule. Je me suis sentie pathétique. Encore plus seule que quand je reste enfermée chez moi.
Je me suis dis que je renouvellerai pas cette expérience.
Très souvent aussi, quand je parle avec des gens, leurs premières questions est de savoir quel est mon travail, si je suis mariée et si j'ai des enfants.
Je redoute ces 3 questions comme la peste. Et en général, je m'arrange pour que la discussion n'en arrive pas là.
Quand je vois par hasard des personnes que je connaissais avant que j'aille si mal, je me sauve sans qu'ils me voient...
J'ai trop honte, je vois bien que les gens se demandent ce qui m'est arrivé. J'ai pris quasi 30 kgs, je ne travaille plus et je n'ai plus rien à raconter.
Je ne pense pas qu'ils me jugent, ils sont étonnés...
Il y a +/- 10 ans j'étais mince, je souriais tout le temps et j'étais vraiment de bonne compagnie...
J'ai commencé à travailler à mi-temps à 16 ans (l'autre mi-temps je continuais mes études) parce que ma mère est décédée. Pendant plus de 6 ans, mes collègues faisaient partie de ma famille. Je me sentais bien avec eux.
Quand j'ai eu terminé mon graduat, on a changé de patron et l'équipe a volé en éclat. Une bonne partie a été renvoyée et l'ambiance familiale que j'y avais trouvé avec...
Comme les autres j'ai été poussée à rendre mon préavis mais de toute manière je ne me plaisais plus du tout.
Je me suis retrouvée vraiment démunie, avec mon diplôme en poche (dont je ne me servirai sans doute jamais) et ça a été la descente aux enfers.
Au début j'ai cru que je devais seulement récupérer et me reposer des 6 années difficiles que je venais de vivre.
Mais les années ont passé.
J'ai fait le vide autour de moi.
Et je n'arrive pas à me relever.
Pourquoi faire? Je suis incapable de faire confiance, incapable de me laisser aller.
Ma vie n'a pas de sens et je n'en trouve pas.
Je n'ai pas de famille et je me sens incapable d'en fonder une qui serait la mienne.
J'ai toujours été seule depuis toute petite. Je ne connais pas la chaleur d'un foyer.
Et j'ai grandi sans lien...
Maintenant j'ai l'impression qu'il est trop tard. J'ai peur de tout.
J'envie les gens qui ne se posent pas de questions et qui vivent tout simplement.
Je n'ai pas de raison de vivre.
Et quand je me dis qu'il faudrait que je bouge, je n'en trouve pas le courage.
J'ai l'impression que je n'ai pas eu la nourriture nécessaire petite et qu'il est trop tard.
Je sais qu'en restant isolée, je ne fais qu'alimenter ma souffrance mais je ne trouve pas la force de faire autrement.
Je suis comme figée.
Je redoute le jour où je ne pourrai plus avoir d'enfant.
J'ai l'impression d'être comme une petite vieille qui attends la mort.
Et j'ai complètement perdu confiance en moi.
Je me cache.
Et le peu d'energie que j'ai, passe dans le camouflage de cet état.
Je me sens prisonnière du fonctionnement que j'ai mis en place pour me protéger.
Et le désespoir m'a envahi.
Je ne sais plus quoi faire.
Souvent au moment de m'endormir, je prie pour ne pas me réveiller le lendemain.
Mais je me réveille chaque fois...
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Mar Fév 09 2010, 19:29

J'ai quand-même fini par sortir promener et ça m'a fait du bien.
Même si c'était de nouveau seule...
J'ai pardouru un peu le forum et je m'en veux (pour ne pas changer...) d'être en ce moment si tournée vers moi-même.
En même temps ça ne me rassure pas vraiment toute cette souffrance.
Ca fait même un peu peur.

Je me sens tellement seule en ce moment. J'ai tellement envie d'amitié. J'aimerai trouver un endroit où je pourai être moi-même sans être jugée, ni cataloguée.
La solitude m'a rendue trop sensible au regard des autres.
De toute façon, jamais je n'oserai me montrer telle que je suis réellement.
Je suis comme une petite fille qui a peur de grandir.

La semaine prochaine, ma nièce a demandé à venir 3 jours chez moi.
J'espère que je serai en forme.
Si je ne le suis pas,ce sera un enfer. Pour elle et pour moi.
Parfois quand il y a trop d'émotions c'est comme si je me quittais.
Alors je ne supporte plus rien. Je veux juste être tranquille et m'isoler.
A part que quand on garde un enfant, on ne peux pas faire cela.
C'est insupportable pour l'enfant d'être avec un adulte "absent".

C'est pour ça que je compatis vraiment avec les gens qui ont des enfants et qui vont mal.
Ca doit être vraiment dur et culpabilisant même s'ils n'y peuvent rien...

Ma propre mère était quasi constamment "absente" et c'était horrible pour moi.
Quand par mes pleurs je la sortais malgré elle de cet état, je n'avais plus que mes jambes pour courir.
Elle me frappait alors violemment en me disant qu'elle allait me tuer.
Mais je préfèrais ça à son "absence".

Enfin, c'est ce que j'ai toujours cru.

Bien à vous
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Mer Fév 10 2010, 23:40

...
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Noname le Mer Fév 10 2010, 23:56

Malgré la différence d'age je comprend totalement se que tu ressens, je suis dans une phase à peu prés similaire à la tienne où j'ai l'impression d'être accepté nul part...

Ce forum m'aide beaucoup à me sentir moins isolé du monde extérieur car malgré que je l'évite consciemment il me manque.

Si t'as besoin de parler tu peux me MP sans problème :).
avatar
Noname
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Jeu Fév 11 2010, 00:07

Merci Nonane, merci pour ta réponse...
Moi aussi je trouve ce forum très accueillant.
Apparemment toi aussi tu t'isoles un peu...
Je pense que c'est par protection que l'on fait ça.
Et pourtant on n'est pas fait pour vivre seul...
J'espère que tu vas un peu mieux.
J'avais lu ton post.
Ca n'avait pas l'air d'aller bien fort...
Je t'envoie plein de courage.
Et j'espère que les choses vont s'arranger pour toi.
N'hésites pas toi non plus à poster...
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Noname le Jeu Fév 11 2010, 03:10

Merci t'es encouragements me vont droit au coeur :).

Pour l'instant j'arrive à stabiliser mes sentiments (joints et médocs m'aident aussi), aujourd'hui j'ai pas ressenti de crise d'angoisse et juste quelques mauvaises pensées qui m'ont traversées que j'ai vainement occulté.

Et ça je sais pas si j'aurais réussi sans le fofo ^^.

Faut s'entraider pour sortir du fossé.
avatar
Noname
Membre passionné
Membre passionné

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  M@ndyy le Jeu Fév 11 2010, 11:28

bonjour

En réalité le stress-post traumatique et la personnalité borderline sont très proches (c'est les mêmes symptômes).
Franchement je me demande parfois si je n'ai pas en réalité un stress-post traumatique (ou qui c'est peut être les deux :peur: ) car en réalité je suis devenue comme ça après un traumatisme assez ancien c'est très dur tout ce qui est lié est source d'angoisse et de colère quand je vois les photos avant ça j'étais pleine vie et toujours souriante après le visage fermé et triste (toujours).
Enfin il y a l'EMDR qui est censé bien marcher (j'hésite à essayer vu que c'est là que tout a commencé), j'ai lu que l'hypnose ericksonienne (je vais pratiquer ça seule) pouvait aussi être efficace (cette méthode est mieux testé en général que l'EMDR). Sinon le conseil que je peux donner c'est s'aider soi même ou au moins trouvé des dérivatifs car on n'a pas toujours de séance chez le psy pour se sentir mieux.
avatar
M@ndyy
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 465
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2010

http://mandyparis.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Jeu Fév 11 2010, 11:58

M@ndyy

Je pense que tu as raison et que c'est assez proche. J'en ai encore parlé hier à ma thérapeute qui me certifie que je ne suis pas borderline.
Effectivement je pense que mon inactivité est dûe à l'angoisse et la peur.
Comme si j'étais encore "figée" devant l'horreur.
C'est terrible parce que ça fait maintenant plusieurs années (quasi 10 !!!!!!!!!) et que je ne vois pas comment m'en sortir.
L'angoisse et la peur prennent à chaque fois le dessus...
Il y a quelques mois j'ai essayé l'EMDR avec quelqu'un de très bien mais ça a été terrible.
J'ai eu une réaction tellement violente envers moi-même que ça m'a fait très peur.
Du coup , j'ai arrêté...
Mais je retournerai car je pense que ça peut m'aider.
J'ai juste besoin de digérer ce qui s'est passé.
J'avais également d'autres choses qui me préoccupaient de trop pour pouvoir mettre toute mon énergie la dedans...
Parfois, comme toi je me dis que je devrais essayer l'hypnose (mais pas seule, je n'oserai pas...) mais je ne sais pas si ça marcherai...
En fait, dès que je suis confrontée de près, de loin ou même de très loin à mon passé je me fige.... et ça m'agace....de plus en plus....
J'aimerai bien une bonne fois pour toute crever l'abcès.... qu'on en parle plus et que je puisse passer à autre chose...
Bonne chance à toi dans ta recherche pour aller mieux.
Ca me parle très fort quand tu me parles de tes photos. En général, ça ne trompe pas...
Je te souhaite de tout coeur de retrouver la petite fille souriante et pleine de vie que tu décris.
A mon avis elle est toujours bien là tout au fond de toi
Bien à toi...

Noname

J'espère que tu vas mieux aujourd'hui...
Et que tu gardes courage...
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Sébastien le Jeu Fév 11 2010, 12:07

J'en ai encore parlé hier à ma thérapeute qui me certifie que je ne suis pas borderline.
Oh, si elle le dit c'est la vérité absolue, les experts, surtout les psys ne se trompent jamais! Enfin, parfois il arrive que certains se suicide, mais ça ne doit pas être une erreur...
avatar
Sébastien
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Masculin
Nombre de messages : 232
Age : 38
Date d'inscription : 15/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Jeu Fév 11 2010, 12:16

@Sébastien a écrit:
J'en ai encore parlé hier à ma thérapeute qui me certifie que je ne suis pas borderline.
Oh, si elle le dit c'est la vérité absolue, les experts, surtout les psys ne se trompent jamais! Enfin, parfois il arrive que certains se suicide, mais ça ne doit pas être une erreur...

Ils sont humains comme nous...
Y en a des biens (j'en ai rencontré), y en a des cons (j'en ai rencontré aussi)...
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  vilainpetitcanard le Jeu Fév 11 2010, 18:22

Bonjour Mira,

Je découvre ce post...J'oublie de venir chez les visiteurs où je suis moi-même passée il y a quelques temps.
Je me retrouve en partie dans ton ressenti. Diagnostiquée évitante et borderline ou inversément (lol). En fait le côté évitant va mieux et c'est l'autre qui ressort !
Courage, tu trouveras à un moment la force en toi de dire les choses.
Tu l'écris déjà un peu sur ce forum. C'est un 1er pas. Il viendra un temps où tu pourras le dire à ton thérapeute.

avatar
vilainpetitcanard
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1830
Age : 49
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Jeu Fév 11 2010, 19:05

Vilainpetitcanard,

Merci pour tes encouragements.
C'est vrai que je sens au fond de moi que je n'ai plus tellement le choix si je ne veux pas passer totalement à côté de ma vie...
Je vais essayer de lui faire un peu plus confiance, il le mérite en plus...
C'est quelqu'un de très humain...

Bon courage à toi aussi...
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  hero-win le Sam Fév 27 2010, 12:53

très chère Mira, je n'ai pas d'autre mots que ceux pour te dire que j'aurais pu écrire les tiens. je sais pas comment t'apaiser parce que je suis confrontée à ce meme gouffre, ce non sens quasi permanent. il faut se faire violence, on a le droit d'exister nous aussi et peut etre qu'un jour ca deviendra facile.

sinon EMDR c'est quoi?
avatar
hero-win
Membre enthousiaste
Membre enthousiaste

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 36
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Mira le Mar Mar 02 2010, 14:53

Hero-win Merci beaucoup pour tes encouragements, ça me fait du bien de me rendre compte que je ne suis pas la seule à vivre ça...

L'EMDR est une technique pour digérer et surmonter les traumatismes.
Grâce à un mouvement de va-et-vient devant tes yeux, la thérapeute reproduit artificiellement le mouvement que nos yeux font lorsque nous rêvons.
Car durant nos rêves on trie,classe , analyse et digérons tous les évènements de la journée.
Chose dont le mouvement a été interrompu lors du choc ...
Je ne sais pas si je m'exprime bien...
N'hésites pas si tu as des questions...
En tout cas, ça marche mais c'est très difficile et douloureux car on est à nouveau confronté à des chocs très durs...

Bien à toi,
avatar
Mira
Accro...
Accro...

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum